•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une journée pour découvrir la biodiversité au parc national d'Aiguebelle

Passerelle suspendue, Parc national d'Aiguebelle
Passerelle suspendue, Parc national d'Aiguebelle Photo: Gracieuseté - Parc national d'Aiguebelle
Radio-Canada

L'accès au parc national d'Aiguebelle est gratuit samedi à l'occasion de la Journée de la nature.

L'événement est organisé par le Conseil régional de l'environnement de l'Abitibi-Témiscamingue (CREAT), la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), de l'Organisme de bassin versant du Témiscamingue (OBVT) et la Société du loisir ornithologique de l'Abitibi (SLOA).

Plusieurs activités sont proposées aux visiteurs, dont l'observation des oiseaux forestiers, un rallye nature et la découverte des macro-invertébrés benthiques.

L'objectif est de faire découvrir aux visiteurs la biodiversité.

On s'adresse vraiment à tour public. C'est un événement qui se veut familial et de sensibilisation. On est dans une région où la nature est à portée de nous, on veut juste la mettre de l'avant, célébrer la nature et la biodiversité qui nous entourent. Une activité qui se veut joyeuse et ouverte à tous, explique Aurore Lucas, chargée de projets au CREAT.

Les organisateurs vont également profiter de la journée pour sensibiliser les visiteurs sur les espèces aquatiques envahissantes.

En Abitibi-Témiscamingue, deux espèces posent actuellement problème dans les lacs : le myriophylle à épi et le cladocère épineux.

Le myriophylle à épi s'est déjà installé dans plusieurs lacs autour de Rouyn-Noranda, dont Osisko, Dufault, Pelletier ou Opasatica.

Le cladocère épineux a été détecté récemment au lac Témiscamingue.

Abitibi–Témiscamingue

Environnement