•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux : Slave Lake accueille les évacués de High Level en se souvenant de 2011

La résidente de Slave Lake au  micro de Radio-Canada.

Suzanne Olscamp était la gérante d'une résidence pour personnes âgées à Slave Lake lors de l'évacuation de 2011.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La communauté de Slave Lake accueille depuis lundi des centaines d'évacués du feu de forêt qui brûle près de High Level, dans le nord de l'Alberta. Cet incendie ravive de douloureux souvenirs dans cette localité ravagée par les flammes en 2011.

À l’époque, il s'agissait de l’un des désastres les plus coûteux de l'histoire du Canada. L'immense incendie avait détruit 374 maisons de Slave Lake et englouti près de 40 % de ses bâtiments.

Lorsque l'ordre d'évacuation a été donné en 2011, Suzanne Olscamp était la gérante du Vanderwell Heritage Place, une résidence pour personnes âgées. Avec ses employés, 24 ainés ont pu quitter les lieux sans embûches. « Tout a bien été, se souvient-elle. Aucun résident n'est tombé malade, on n'a perdu personne ».

La partie la plus difficile était le retour quelques jours plus tard. « C'était très triste de revenir et de voir toutes les maisons qui ont été perdues », explique Mme Olscamp qui avait perdu sa maison familiale.

Huit ans après le drame de Slave Lake, les habitants ont l'impression de voir l'histoire se répéter 500 km au nord de chez eux. « Je sais ce que c'est de passer à travers ça, assure Suzanne Olscamp. Je souhaite aux évacués d’être épargnés, d’avoir de la chance et que le feu soit rapidement éteint ».

Selon le maire de Slave Lake, Tyler Warman, la communauté a appris de l’expérience du passé, ce qui lui permet aujourd’hui de s'adapter rapidement à l'arrivée des évacués de High Level.

Le maire encourage les évacués à faire preuve de patience et de ne pas hésiter à demander de l'aide auprès des habitants, toujours prêts à redonner au suivant.

Avec les informations d’Héloïse Rodriguez

Notre dossier sur la saison des feux de forêt en Alberta en 2019

Alberta

Feux de forêt