•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nathalie Simard à Grand-Mère pour un spectacle-conférence sur la violence

Nathalie Simard chante sur scène devant les spectateurs assistant à sa conférence.

Avec sa conférence « Je veux vivre », Nathalie Simard aborde le thème de la violence tout au long de la vie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La chanteuse Nathalie Simard était à Shawinigan vendredi, dans le secteur Grand-Mère, pour un spectacle-conférence sur la violence.

Elle a rencontré des résidents de la résidence pour aînés Saint-Louis-de-Gonzague.

Depuis quelques mois, la chanteuse parcourt le Québec avec sa conférence Je veux vivre, par laquelle elle fait également la promotion d'un nouvel album.

En compagnie de deux intervenantes, elle aborde le thème de la violence tout au long de la vie : la violence conjugale, amoureuse, sexuelle, de même que celle faite aux enfants et aux aînés.

Des personnes âgées de la résidence St-Louis-de-Gonzague écoute la conférence Nathalie Simard.

Les aînés étaient attentifs devant Nathalie Simard, qui témoignait et insistait sur l'importance de dénoncer les actes de violence pendant sa conférence à la résidence Saint-Louis-de-Gonzague.

Photo : Radio-Canada

Elle invite aussi les gens à dénoncer les agresseurs et à être des « sentinelles » et chante également des extraits de son nouvel album.

Nathalie Simard, qui a elle-même dénoncé son agresseur il y a plusieurs années, s’est associée à la maison d'hébergement La Bouée de Lac-Mégantic.

La résidence Saint-Louis-de-Gonzague de Grand-Mère est la première résidence pour aînés visitée par la chanteuse dans le cadre de cette tournée.

Mauricie et Centre du Québec

Société