•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cap-Chat va de l'avant avec son projet de marché public

Boîtes de tomates et de courgettes

Tomates et courgettes vendues au marché

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Joane Bérubé

Devant le succès remporté l'an dernier par trois journées de marché, la Ville a obtenu cet hiver le financement nécessaire pour la construction de kiosques et l'aménagement d'un marché saisonnier.

La Ville, qui a obtenu une accréditation du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), installera son marché à la halte routière de Cap-Chat.

Environ une douzaine de producteurs de la Haute-Gaspésie seront sur place tous les deux samedis du mois à partir du 23 juin jusqu'en octobre. Ici, à Cap-Chat, nous avons Cime Culture qui fait de la production biologique de petits fruits, de poires et de pommes, selon la saison. On a aussi les Potagers des rangs fous qui sont à la limite de Cap-Chat et de Sainte-Anne-des-Monts. On a la Ferme verte de Sainte-Anne-des-Monts. On aura aussi le Levier des artisans de Mont-Louis qui fabrique du pain et des viennoiseries , énumère la mairesse de Cap-Chat, Marie Gratton.

Un des kiosques offerts aux producteurs aura une vocation spéciale, ajoute Mme Gratton. Il y a un kiosque, dit-elle, qui sera réservé aux démonstrations, si on a un chef qui désire nous partager une recherche, si on a une personnalité ou une personne du marché public qui veut nous faire une démonstration de recette, on sera équipé à cet effet.

La Ville tiendra aussi le 8 juin prochain une « Journée verte », où il sera possible d’échanger des semis.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Alimentation