•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un petit chiot retrouve sa famille après un sauvetage difficile

Une policière avec un tout petit chiot dans ses mains près d'un bloc de béton avec des trous.
Le trou dans lequel Snowflake est tombé était très étroit et difficile d'accès. Photo: Service de police de Chatham-Kent
Radio-Canada

Le sauvetage émouvant d'un chiot âgé de seulement quatre semaines a touché la communauté de Chatham, près de Windsor en Ontario.

Il aura fallu 45 minutes avant qu'une famille de la communauté ait pu de nouveau serrer dans ses bras le petit chihuahua qui était tombé dans le trou d’un bloc de ciment de leur maison.

Le petit chiot, nommé Snowflake (flocon de neige), est tombé à près de 2,5 mètres de profondeur après que leur petite fille de 4 ans l’ait malencontreusement échappé.

Nous avons utilisé une corde pour essayer de repêcher le chiot, mais ça ne marchait pas très bien, a déclaré l’agente Jennifer Jacobson du Service de police de Chatham-Kent.

une policière est penché au dessus d'un trou étroit. Les secouristes ont tenté d'agrandir le trou, mais l'entreprise faisait tomber des morceaux de béton et de la poussière dans le trou. Photo : Service de police de Chatham-Kent

Lorsqu’elle a été appelée sur les lieux vendredi matin, Snowflake avait passé selon elle 15 à 20 minutes dans le trou, où se trouvait par ailleurs de l'eau au fond.

Les services d’incendie ont ensuite été appelés pour venir en aide au cas où le mur de ciment devait être abattu, de même que Pet And Wildlife Rescue, un organisme de bienfaisance de la ville.

Un des membres de l'organisme avait une perche avec une boucle au bout, ce qui a finalement permis d'attraper le chiot.

Pas une mince affaire

Le trou dans lequel Snowflake est tombé était très étroit. Jennifer Jacobson a dû atteindre le plus profond possible avec le bâton pour atteindre le chiot.

Tout le temps qu'il a passé dans le trou, il pleurait et puis il gémissait de temps en temps, raconte-t-elle.

Une policière montre le chiot juste après le sauvetage.Snowflake est apparu couvert de poussière de béton, mais était sain et sauf. Photo : Service de police de Chatham-Kent

Lorsque le chiot a finalement émergé dans la lumière du jour, il tremblait et était recouvert de poussière et de ciment.

Aussi présente, la mère du chiot sautait partout lorsqu'il a été sauvé, selon Jennifer Jacobson.

L'équipe de secouristes pose avec le chiot, se réjouissant de cette fin heureuse. Des pompiers sont intervenus pour venir en aide. Photo : Service de police de Chatham-Kent

La policière a confié que la fin heureuse du sauvetage change de certains appels concernant des animaux et auxquels le service de police doit habituellement répondre. Elle explique qu'ils doivent parfois abattre des animaux blessés pour mettre fin à leurs souffrances ou répondre à des cas de rage.

Tout le monde était super heureux et probablement au bord des larmes et heureux que tout se passe bien.

Jennifer Jacobson, policière

Windsor

Animaux de compagnie