•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des habitants de New Westminster saisissent une occasion de créer un nouveau parc

Un terrain avec de l'herbe et des arbres.
Des habitants de New Westminster souhaitent que ce terrain privé devienne un parc municipal. Photo: Google Street View
Radio-Canada

Des habitants de New Westminster, dans le Grand Vancouver, aimeraient qu'il y ait plus d'espaces verts dans un de leurs quartiers. Ils espèrent convaincre la municipalité d'acheter un terrain demeuré vacant depuis des décennies, et qui pourrait bientôt être mis en vente, afin de le transformer en parc.

En effet, le terrain du 1009, rue Cornwall est situé dans le quartier Brow of the Hill, un des secteurs de New Westminster où le ratio d’aires de parcs par habitant est le plus faible.

Le zonage pour ce terrain privé permet la construction d’une résidence unifamiliale, mais la maison qui s’y trouvait a brûlé il y a une quarantaine d’années. « Depuis, le terrain est vide et il est utilisé comme espace vert par la communauté, raconte une résidente du quartier, Melanie Dubowits. Beaucoup amènent leurs enfants et leurs chiens ou viennent se reposer sous les grands arbres qu’on y trouve. »

Lorsqu’elle et d’autres habitants du secteur ont appris que le propriétaire du terrain souhaitait le mettre en vente, ils ont lancé une pétition pour demander à la Ville de New Westminster d’acheter le terrain et de le transformer officiellement en parc. « C’est probablement une des seules occasions qu’aura la municipalité de faire quelque chose comme ça », soutient Melanie Dubowits.

La résidente de Brow of the Hill craint aussi que les arbres matures qui se trouvent sur ce terrain disparaissent à jamais si cet espace n’est pas protégé.

Un quartier mal desservi

Le directeur des parcs de New Westminster, Dean Gibson, reconnaît que cette parcelle de terre pourrait représenter une « occasion significative », dans un quartier où il reste peu d’espace pour créer de nouveaux parcs. « Cette partie de la ville est presque entièrement construite, explique-t-il. Les terrains sont occupés par des résidences unifamiliales, des maisons en rangées ou des appartements de trois étages. Il y a donc peu de terrains vacants. »

Dean Gibson admet également que Brow of the Hill est un des quartiers de la ville les moins bien desservis en ce qui concerne la proximité et l’accessibilité aux parcs municipaux. « Nous en sommes conscients », assure-t-il.

Des défis

L’acquisition de nouvelles terres représente toutefois un défi pour de nombreuses municipalités et fait l’objet d’une planification à long terme, précise le directeur des parcs. « Cette parcelle de terre en particulier, parce que c’est un terrain privé qui n’était pas sur le marché, n’était pas sur le radar de la ville », explique Dean Gibson.

Depuis que la municipalité a appris « il y a environ une semaine » que le 1009, rue Cornwall sera peut-être mis en vente prochainement, les employés de la Ville ont entamé des recherches afin d’en apprendre un peu plus, indique le directeur des parcs. « Nous allons informer le conseil municipal de ce que nous aurons appris dans une réunion à venir », dit Dean Gibson.

La pétition, qui a récolté plus de 200 signatures jusqu’ici, sera présentée au conseil municipal de New Westminster le 27 mai.

Colombie-Britannique et Yukon

Urbanisme