•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier mémorial du genre au pays pour les victimes de conducteurs avec les facultés affaiblies

Vue du monument à la mémoire des victimes.   Une barre avec à sa base un arc de cercle en métal. Une plaque métallique au milieu porte sur laquelle est inscrit le sigle MADD suivi de la liste de 45 noms de victimes.
Le monument à la mémoire des personnes mortes d’un accident causé par la conduite avec les facultés affaiblies se situe à côté de l’hôtel de ville de Saskatoon. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La Ville de Saskatoon et l'organisme Les mères contre l'alcool au volant (MADD) inaugureront samedi un monument à la mémoire des victimes d'accidents causés par la conduite avec les facultés affaiblies. Ce mémorial est le premier du genre au pays à se retrouver dans un endroit public, à l'extérieur d'un cimetière.

Selon Marie-Claude Morin, une responsable régionale de MADD, l'organisme a travaillé en collaboration avec la Ville et les familles des victimes pour rendre possible la construction du Mémorial.

Elle explique que ce monument est un excellent moyen pour sensibiliser les automobilistes de la Saskatchewan aux tragédies causées par la conduite en état d’ébriété.

« Pour nous, c’est très important de se rappeler [ces disparus], c’est très important pour les familles qu’on se rappelle et qu’on nomme leurs êtres chers. [...] Une seule victime, c’est une victime de trop », explique-t-elle.

Linda et Lou Van de Vorst, un couple de Saskatoon, abondent dans le même sens. Pour eux, la cérémonie d’inauguration sera assurément un moment chargé en émotion.

Linda et Lou Van de Vorst donnent une entrevue dans un parc à SaskatoonLinda et Lou Van de Vorst font partie des familles des victimes d’alcool au volant qui ont collaboré avec la Ville de Saskatoon pour la construction du mémorial. Photo : Radio-Canada

En janvier 2016, leur fils, leur belle-fille et leurs deux petits enfants ont péri dans un accident à Saskatoon causé par une conductrice en état d’ébriété.

« C’est très important d’avoir ce mémorial dans ce lieu public. Les gens qui se promènent peuvent s’arrêter ou s’asseoir et réfléchir à ces [tragédies] », souligne Lou Van de Vorst.

Les noms des quatre membres disparus de la famille Van de Vorst figurent parmi les 45 noms de victimes gravés sur le monument, pour rappeler à tous les conséquences tragiques de prendre la décision de conduire un véhicule avec les facultés affaiblies.

« Savoir que nos enfants feront partie de cet instrument d’enseignement signifie vraiment beaucoup pour moi », confie Linda Van de Vorst.

Ce monument est l’unique mémorial de ce genre en Saskatchewan et le cinquième au Canada. Le Manitoba, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et Terre-Neuve-et-Labrador ont ce type de monument commémoratif dans des cimetières.

La cérémonie d’inauguration du monument de Saskatoon débutera à 14 h.

Avec les informations de Samuel Desbiens

Saskatchewan

Accidents et catastrophes