•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un avocat de Thunder Bay paie cher son appui à la sénatrice controversée Lynn Beyak

Photo d'un homme portant des lunettes.
L'avocat John Cyr était devenu officiellement membre de la Commission des services policiers de Thunder Bay depuis le 21 mai seulement. Photo: Commission des services policiers de Thunder Bay
Radio-Canada

Le ministère du Solliciteur général de l'Ontario confirme que l'avocat John Cyr sera démis de ses fonctions de membre de la Commission des services policiers de Thunder Bay (CSPTB). En 2017, le juriste avait écrit une lettre, publiée dans un journal de Thunder Bay, dans laquelle il appuyait les commentaires controversés de la sénatrice Lynn Beyak sur les pensionnats autochtones.

Dans un courriel envoyé vendredi à Radio-Canada, une porte-parole du ministère du Solliciteur général indique que les points de vue de John Cyr ne sont pas alignés avec ceux [du] gouvernement.

C’est pour cela qu’aussitôt que nous avons été mis au courant des points de vue antérieurs de M. Cyr, le gouvernement a agi pour expulser M. Cyr de la Commission des services policiers [de Thunder Bay].

Marion Ringuette, porte-parole de la ministre du Solliciteur général de l’Ontario

Dans sa lettre de 2017, John Cyr avait qualifié d’équilibrés et réfléchis les commentaires de la sénatrice Lynn Beyak sur les pensionnats autochtones.

La sénatrice du nord-ouest ontarien, qui estimait qu’il y avait de bonnes intentions derrière les pensionnats autochtones, a été suspendue pour avoir refusé de retirer des lettres qualifiées de racistes de son site web.

Est-ce que les détracteurs de la sénatrice Lynn Beyak disent qu’il n’y a jamais eu de bonnes actions tout au long du siècle et demi d’existence des pensionnats? Jamais?

Extrait de la lettre de John Cyr publiée en 2017

Nommé par la province pour un mandat de trois ans, John Cyr est officiellement devenu membre de la CSPTB mardi.

Jeudi en fin d’après-midi, la Nation Nishnawbe Aski a demandé à la province d’annuler sa nomination.

Notre gouvernement s’attend à ce que la police de Thunder Bay, la Commission des services policiers et les partenaires locaux travaillent ensemble pour combattre le racisme systémique et répondre aux recommandations faites par la Commission civile de l’Ontario sur la police en décembre 2018, conclut Mme Ringuette.

Le sénateur Murray Sinclair.La Commission civile de l'Ontario sur la police (CCOP) avait mis sous tutelle la Commission des services policiers de Thunder Bay (CSPTB) puis nommé un administrateur externe, selon les recommandations contenues dans un rapport du sénateur Murray Sinclair, portant sur la relation entre la police et les Autochtones. Photo : CBC

Mandaté par la Commission civile de l’Ontario sur la police, le sénateur Murray Sinclair déplorait dans son rapport de 2018 que la CSPTB n’[avait] pas su reconnaître les habitudes claires et indéniables de violence et de racisme systémique à l’endroit des Autochtones à Thunder Bay, et ne s’y [était] donc pas attaquée.

Forces de l'ordre

Justice et faits divers