•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations à Ottawa : première rencontre organisée par le gouvernement ontarien

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, accompagné du conseiller Eli El-Chantiry et de Pierre Poirier lors d'une réunion.
Le maire d'Ottawa, Jim Watson, accompagné du conseiller Eli El-Chantiry et de Pierre Poirier lors d'une réunion. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le groupe de travail ontarien mis sur pied par le gouvernement provincial s'est rassemblé pour une première rencontre vendredi à Ottawa, pour revenir sur les inondations qui ont touché la capitale canadienne ce printemps.

Les maires d’Ottawa et de Clarence-Rockland, Jim Watson et Guy Desjardins, figuraient au nombre des participants. Les deux politiciens avaient de nombreuses questions pour leur homologue provinciale Merrilee Fullerton, députée progressiste-conservatrice de Kanata–Carleton, ainsi que des représentants de la Sécurité publique.

On veut poser à la question : est-ce que c’est possible pour la province de considérer un achat des maisons, est-ce qu’on va voir une autre inondation l’année prochaine ou dans les années suivantes, a mentionné M. Watson, qui dit avoir parlé directement de ses préoccupations avec les représentants de la province.

Ce dernier ajoute qu’il est nécessaire que les trois paliers de gouvernement soient impliqués dans le dossier pour éviter aux familles touchées de vivre une situation à nouveau similaire.

Nous avons également souligné le fait que nous avons rarement droit à du financement provincial. Nous devons assumer de nombreuses dépenses, mais parce que nous sommes une grosse municipalité, nous ne faisons pas partie de la catégorie pour obtenir de l’aide provinciale, a ajouté Jim Watson, en mêlée de presse en marge de la rencontre.

L’indemnisation des sinistrés a également été soulevée par les magistrats, qui se demandent si l’Ontario imitera le Québec dans le dossier.

Pour nous, c’est de demander de l’argent pour monter ces maisons-là à une élévation qui ne sera plus affectée, a indiqué Guy Desjardins.

La représentante du gouvernement provincial avait toutefois indiqué avant le début de la rencontre qu’aucune somme d’argent n’était sur la table pour le moment.

C’est une séance de rétroaction et d’écoute, a souligné Mme Fullerton, aussi ministre ontarienne de la Formation et des Collèges et Universités. Le groupe de travail a comme priorité la sécurité publique ainsi que la préservation et la protection des communautés.

Merrilee Fullerton lors d'un point de presse.La députée de Kanata-Carleton, Merrilee Fullerton. Photo : Radio-Canada

Merrilee Fullerton critique la Ville d’Ottawa

La députée de Kanata-Carleton a déploré le manque de coordination entre la Ville d'Ottawa et la province face aux inondations.

Dans mon cas, avec la Ville d’Ottawa, je n’ai pas été invitée aux réunions [...] j’espère qu’à l’avenir je le serai, comme ça s’est fait à Renfrew, a déclaré l’élue ottavienne.

Nous voulons nous assurer que nous sommes sur la même longueur d’onde à l’avenir parce que c’est crucial.

Merillee Fullerton, députée de Kanata–Carleton

Ce n’est pas vrai, a répliqué Jim Watson, qui avance que deux membres de l’équipe de Mme Fullerton étaient présents aux réunions organisées par la Ville. C’est important d’arrêter avec les jeux politiques, de travailler avec les trois paliers de gouvernement pour assurer le meilleur intérêt des résidents.

Enquête sur la gestion des barrages

L’idée du conseiller d’Ottawa Eli El-Chantiry de demander une enquête indépendante sur la gestion des barrages hydro-électriques en Ontario a continué à faire son chemin vendredi.

Une motion en ce sens a été adoptée à l’unanimité au conseil municipal et le sujet a été soulevé à la rencontre du groupe de travail.

Il y a beaucoup de frustration chez la population à propos de ce qui a mal été ou pour savoir si quelque chose a mal été dans le système, a avancé Jim Watson. S’il n’y a rien à cacher, dites-le à tout le monde.

Ottawa-Gatineau

Politique provinciale