•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec finance l’installation de bornes de recharge dans les édifices de logements

Une Chevrolet Volt à une borne de recharge.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Nicolas Vigneault

Le gouvernement du Québec annonce que les propriétaires de bâtiments multilogements de cinq unités ou plus pourront bénéficier d'une aide financière allant jusqu'à 5000 $ pour l'acquisition et l'installation de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Le financement sera également offert aux propriétaires de véhicules électriques qui habitent dans un édifice qui compte cinq logements ou plus. On pense qu’avec ces incitatifs, nous serons en mesure d’atteindre la cible de 100 000 véhicules électriques immatriculés au Québec d’ici 2020, estime le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien.

Cette annonce survient alors que s’ouvre le premier salon des véhicules électriques à Québec. Les derniers chiffres démontrent qu’à peine 10 % des voitures électriques immatriculées au Québec le sont dans la région de la Capitale-Nationale.

Véhicules électriques en circulation

  • Province: 41 806
  • Capitale-Nationale: 3933
  • Chaudières-Appalaches: 1305

Source : SAAQ

Le ministre Julien se dit toutefois très enthousiaste concernant l’avenir de la voiture électrique en affirmant qu’il n’est pas impossible de penser que l’on pourrait retrouver jusqu’à 1 million de véhicules électriques sur les routes du Québec en 2030, ce qui représenterait 20 % du parc automobile de la province.

Ceux et celles qui veulent profiter de ce rabais peuvent le faire dès maintenant, précise Jonatan Julien. Ce nouveau volet du programme Roulez vert est administré par Transition énergétique Québec, une société d’État qui a pour mission de promouvoir la politique de transition énergétique du gouvernement du Québec.

1300 à 1400 bornes d’ici 2020

Le programme sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2020 et prévoit le financement de 50 % des coûts d’installation de la borne jusqu’à concurrence de 5000 $. Même si un édifice compte des dizaines de logements, la subvention gouvernementale ne pourra pas dépasser les 10 000 $. Avec un coût moyen de 6000 $ par borne, financé à 50 % par le gouvernement, un édifice pourrait, par exemple, installer 3 bornes, illustre le ministre de l'Énergie.

L’enveloppe budgétaire de l’annonce d’aujourd’hui est de 4,7 millions de dollars, ce qui fait dire au ministre de l’Énergie qu’entre 1300 et 1400 bornes pourraient être installées d’ici la fin 2020.

Objectifs réalistes, disent les ministres

Malgré le fait que le Québec compte seulement un peu plus de 40 000 véhicules électriques, les ministres caquistes se disent convaincus d'atteindre les cibles fixées. C'est exponentiel. Les chiffres doublent d'année en année et dans quelques années on aura une offre de produits encore plus importante. 50 % des véhicules électriques vendus au Canada le sont au Québec, soutient le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoît Charette.

Le marché évolue, les prix diminuent et la capacité de kilométrage par véhicule augmente. Donc on va suivre le marché pour voir comment le gouvernement doit soutenir l'arrivée de ces véhicules-là, renchérit Jonatan Julien.

Semaine de la voiture électrique

Plusieurs organismes étaient présents pour saluer cette initiative du gouvernement du Québec, dont Équiterre, qui a souligné le début de la première semaine de la voiture électrique dès lundi.

On espère que ce premier salon des véhicules électriques de Québec sera le premier temps fort de cette semaine, lance Bryan Worms, directeur des communications d'Équiterre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Énergies renouvelables

Environnement