•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération policière à Roberval : un homme se rend

Des voitures de police bloquent la circulation.

Plusieurs policiers bloquent la circulation sur l'avenue Garneau à Roberval.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada

Un homme qui a tenu les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) en haleine pendant plusieurs heures, vendredi matin, s'est rendu de façon pacifique en début d'après-midi à Roberval.

L'homme aurait tenu des propos menaçants sur les réseaux sociaux, ce qui a déclenché l'opération policière vers 7h30. Il se serait ensuite barricadé sur la rue Saint-Dominique.

Un large périmètre de sécurité a ensuite été érigé sur le boulevard Marcotte.

Le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu, précise qu'une enquête est en cours pour éclaircir les circonstances entourant les événements et déterminer l'état dans lequel l'individu se trouvait au moment des faits.

L’objectif, dans une opération comme celle-ci, est toujours la reddition pacifique de l’individu. Donc, on va prendre le temps qu’il faut pour entrer en communication avec cette personne-là et parfois ça peut prendre un certain temps.

Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec

La SQ ne peut dire si le suspect était armé.

Dans des situations comme celles-ci, on prend toujours pour acquis que les individus sont armés. Tout peut devenir une arme envers une autre personne, poursuit Hugues Beaulieu.

Le dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui décidera si des accusations seront déposées.

Deuxième événement

Parallèlement, les policiers ont pris en chasse un autre homme qui a fait une embardée à bord d'un véhicule volé. Il s'est sauvé à pied, avant d'être retracé par un maître-chien dans un champ.

Quelques minutes après l’arrestation du fuyard, un autre individu a été appréhendé.

Il n’y aurait pas de lien entre les deux événements.

D'après les informations de Louis Martineau et Claude Bouchard

Saguenay–Lac-St-Jean

Faits divers