•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film Nîpawistamâsowin, sur l’histoire de Colten Boushie, en tournée au Canada

Une capture D'écran d'un film.

« Nîpawistamâsowin : We Will Stand Up » a gagné un prix au festival Hot Docs.

Photo : Capture d'écran / nîpawistamâsowin

Radio-Canada

Le film Nipawistamasowin, de la réalisatrice autochtone Tasha Hubbard, est présenté, jeudi soir, à Saskatoon, dans le cadre d'une tournée nationale.

À travers cette oeuvre, Tasha Hubbard examine les effets de la disparition de Colten Boushie au sein du cercle familial. La réalisatrice aborde aussi la façon dont le système de justice a traité la famille du jeune Autochtone.

Tasha Hubbard était présente au moment où Gerald Stanley, accusé du meurtre de Colten Boushie, a été acquitté par un jury en février 2018. Elle dit avoir vu le chagrin et l’indignation de la famille.

Colten Boushie, âgé de 22 ans, était membre de la Première Nation Red Pheasant. Il a été tué par balle, à bord d'un véhicule dans une ferme près de Biggar, en Saskatchewan, en 2016. À la suite du drame, le propriétaire des lieux, Gerald Stanley, a été accusé de meurtre au deuxième degré, puis acquitté par un jury.

Une cousine de Colten Boushie, Jade Tootoosis, est allée, avec sa famille, faire part de leurs préoccupations, à des ministres du Cabinet Trudeau. Elle affirme que la famille ne se sent pas entendue dans cette affaire.

Nous attendons toujours un suivi de la part des ministres que nous avons rencontrés.

Jade Tootoosis, membre de la famille de Colten Boushie

Jade Tootoosis souhaite que le gouvernement demande une enquête auprès des Nations unies pour examiner la façon dont le système de justice canadien traite les populations autochtones.

Le long métrage Nîpawistamâsowin : We Will Stand Up, qui a remporté le prix du meilleur documentaire canadien aux Hot Docs, sera projeté à Regina, à partir du 31 mai.

Le documentaire sera aussi présenté à Vancouver et à Toronto à compter de la fin du mois.

L'Office national du film du Canada indique que d’autres villes projetteront aussi le film sur l’affaire de Colten Boushie.

Avec les informations de Padraig Moran, pour CBC

Saskatchewan

Cinéma