•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook a supprimé 2,2 milliards de faux comptes en 3 mois

Le logo de Facebook sur un écran
Les comptes dont il est question ont été supprimés dès leur création et ne sont pas comptabilisés dans le nombre total d'utilisateurs de Facebook. Photo: Reuters / Dado Ruvic
Agence France-Presse

Quelque 2,2 milliards de faux comptes ont été supprimés par Facebook de janvier à mars inclusivement, un record pour le réseau social.

Le groupe a désactivé immédiatement, c'est-à-dire avant qu'ils ne deviennent actifs, 1,2 milliard de comptes au dernier trimestre de 2018 et 2,2 milliards au cours des trois premiers mois de 2019, « une hausse due aux attaques automatisées d'acteurs malveillants cherchant à créer de larges volumes de comptes en même temps », explique l'entreprise américaine.

Dans ce cas de figure, Facebook affirme les supprimer immédiatement : ils ne sont donc pas comptabilisés dans les comptes actifs. Selon Facebook, ces comptes sont assez faciles à repérer et donc à supprimer avant qu'ils ne créent de « tort ».

Le réseau social estime néanmoins que 5 % des 2,4 milliards de comptes mensuels actifs sur la plateforme sont faux.

Les faux comptes peuvent par exemple servir à relayer des campagnes de désinformation à des fins de manipulation politique, un des sujets qui empoisonnent Facebook depuis deux ans. Le groupe annonce régulièrement des vagues de suppressions de comptes actifs jugés inauthentiques.

Le groupe a publié jeudi un rapport qui détaille les mesures prises par Facebook contre les faux comptes, mais aussi les contenus qui enfreignent ses règles d'utilisation, comme la nudité, la violence, le sexe, le harcèlement, la promotion de la drogue ou des armes, l'apologie du terrorisme, etc.

Réseaux sociaux

Techno