•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspé convoite un autre terrain pour son complexe sportif

Patinoire - aréna de Gaspé.

L'aréna de Gaspé aura 50 ans bientôt.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Gaspé lance les démarches pour la construction d'un nouveau complexe sportif au centre-ville, afin de remplacer l'actuel aréna, qui aura bientôt 50 ans.

L’idée de construire le bâtiment sur le site actuel du garage du ministère des Transports du Québec (MTQ) est abandonnée.

La Ville justifie sa décision par les délais causés par le déménagement du garage du MTQ. La majorité de la population souhaitait que le complexe soit construit sur ce site.

Centre de services du ministère des Transports du Québec à Gaspé

Centre de services du ministère des Transports du Québec à Gaspé

Photo : Radio-Canada

Après une première consultation qui a eu lieu mercredi soir, la Municipalité a décidé de se concentrer sur l’analyse d’un autre terrain, situé derrière la polyvalente C.-E.-Pouliot. Le site est déjà une propriété municipale.

Ça prend un terrain plat, à proximité du centre-ville, comme le souhaitait la population, mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté. Il n’y a pas beaucoup de possibilités de terrains. Parmi ceux qui ont retenu notre attention, il y a celui derrière la polyvalente, où se trouvent déjà les terrains de soccer et de tennis.

Daniel Côté ajoute que d’autres options sont sur la table, mais que la Ville souhaite privilégier ce terrain, étant donné les avantages qu’il offre, notamment la proximité avec d’autres services, comme les écoles.

Le temps presse pour la Ville puisque le gouvernement du Québec a décrété que l'utilisation du gaz fréon dans les systèmes de réfrigération des arénas sera interdite à compter de 2022.

Gaspé souhaite construire un complexe multisports incluant, à la base, une glace, un terrain de gazon synthétique multisports, une piste de course intégrée et des salles multifonctionnelles.

Munie d’une première esquisse, que la Ville compte réaliser d’ici l’automne, la Ville retournera consulter l’ensemble de la population. Cette étape, que nous visons dès cette année, servira à asseoir les choix finaux nous menant à l’élaboration finale du projet, à son montage financier et à sa réalisation, que nous planifions sur un horizon de trois ans, a indiqué le maire.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Affaires municipales