•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre mère-enfant à l'Hôpital de Saint-Jérôme

L'hôpital de Saint-Jérôme.

Le projet de modernisation de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme sera bonifié.

Photo : Radio-Canada / Pierre Mainville

Radio-Canada

Le gouvernement Legault bonifie le projet de modernisation de l'Hôpital régional de Saint-Jérôme, qui ne répond plus aux normes depuis longtemps. Quelque 136 lits s'ajouteront à l'offre de service existante. De nouvelles unités de soin seront également construites, dont un centre mère-enfant.

En bref, les travaux seront deux fois plus importants que prévu, notamment sur le plan de la superficie du bâtiment.

La nouvelle version du projet a été présentée jeudi après-midi par la ministre de la Santé, Danielle McCann, qui s'était déplacée dans les Laurentides pour l'occasion.

Non seulement prévoit-elle d'importants travaux de rénovation rendus nécessaires par la décrépitude généralisée de l'établissement, mais elle prépare également le terrain pour la création d'un centre mère-enfant « adapté aux nouvelles pratiques, notamment des chambres selon le modèle travail-accouchement-récupération-post-partum », peut-on lire dans le communiqué diffusé par le cabinet de la ministre.

« Les soins critiques, l'imagerie et d'autres services bénéficieront également d'une bonification », ajoute-t-on, précisant par exemple que la répartition des chambres sera revue « dans le but d'offrir un maximum de chambres individuelles avec salle de toilette personnelle ».

Il n'y aura plus de chambres à quatre, plus de chambre à trois, et à deux, ça va être l'exception.

Danielle McCann, ministre de la Santé

Tous ces travaux seront réalisés « en une seule phase », promet-on par ailleurs. « C'est un gain majeur par rapport au projet initial », a déclaré la ministre McCann jeudi. « Ce sera beaucoup plus rapide de le faire de cette façon-là. »

De combien grimpera la facture?

L'annonce de jeudi vient amender celle du gouvernement Couillard qui, en août 2018, avait dévoilé un important projet d'agrandissement et de rénovation au coût de 200 millions de dollars.

Car l'Hôpital de Saint-Jérôme a plus que besoin d'amour. Construit en 1960, l'établissement ne répond plus aux normes contemporaines. Il peine aussi à offrir des services adéquats à une population qui a explosé dans la région au cours des dernières années.

En juin 2018, des médecins ont d'ailleurs sonné l'alarme sur les ondes de Radio-Canada pour dénoncer le manque d'espace, qui se répercute jusque dans les corridors du bloc opératoire, où les patients doivent parfois se frayer un chemin à travers les poubelles.

« Enfin, on a été, après plus de 20 ans, entendus », s'est réjoui le médecin Alain Lamontagne, jeudi. « Le gouvernement actuel reconnaît qu'il n'y a pas deux catégories de patients au Québec, que tout le monde a le droit d'avoir des services de qualité dans un environnement sécuritaire. »

« Là, on a vraiment le gros projet », a ajouté son collègue Marc Béliveau, pour qui l'annonce de l'été dernier n'était pas à la hauteur de ses espérances. Pour lui, la version présentée jeudi, c'est ce dont « Saint-Jérôme a besoin comme hôpital régional pour offrir le service que la région mérite ».

La version bonifiée du projet n'a toutefois pas été chiffrée, du moins pas encore. « Le budget final va être confirmé plus tard, parce que le dossier d'opportunité doit être complété par les équipes de professionnels de la Société québécoise des infrastructures », a expliqué la ministre McCann. « Mais on m'a dit tout à l'heure que ce travail va bon train. »

Cela dit, l'échéancier devrait rester sensiblement le même que celui dévoilé par le ministre Barrette l'an dernier. Ainsi, les travaux devraient théoriquement être terminés en 2027.

Avec la collaboration de Davide Gentile

Grand Montréal

Hôpitaux