•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Permis de pêche au crabe : « Ce n'est pas vrai que je vais rester assis sur mon derrière », lance le député Serge Cormier

Le député fédéral Serge Cormier veut mettre un frein à l'exode de permis de pêche au crabe.
Le député fédéral Serge Cormier veut mettre un frein à l'exode de permis de pêche au crabe. Photo: Radio-Canada / René Landry
René Landry

Le député fédéral d'Acadie-Bathurst, Serge Cormier, veut freiner l'exode de permis de pêche au crabe de sa circonscription le plus rapidement possible, et il n'hésite pas à affirmer publiquement ses divergences de vues avec Pêches et Océans quant à la marche à suivre.

Ce n'est pas vrai que je vais rester assis sur mon derrière, façon de parler, et que je ne ferai rien pour que ces permis restent dans la région, lance le député Cormier avec fermeté. L'échéancier, pour moi, ce serait hier. Je veux faire ça le plus rapidement possible. C'est pour ça que j'ai commencé des discussions avec le ministre des Pêches et certains fonctionnaires à Ottawa.

Plusieurs bateaux s'éloignent du quai en pleine nuit.Le départ des crabiers pour la saison de pêche 2019 Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

La Fédération régionale acadienne des pêcheurs professionnels indique que pas moins de huit permis de pêche au crabe du Nouvau-Brunswick se sont retrouvés à l'Île-du-Prince-Édouard ou en Nouvelle-Écosse au cours des dernières années. Le ministère des Pêches et des Océans (MPO) n'a pas contesté cette statistique.

Le député fédéral Serge Cormier et le directeur général du MPO, région du Golfe, Serge Doucet.Le député fédéral Serge Cormier et le directeur général du MPO, région du Golfe, Serge Doucet Photo : Radio-Canada / René Landry

On ne sent pas la même urgence chez le directeur général de Pêches et Océans dans la région du Golfe, Serge Doucet, que chez le député fédéral d'Acadie-Bathurst. Mardi, à Shippagan, Serge Doucet a indiqué que la question des règles sur les transferts de permis ferait l'objet de discussions l'année prochaine.

Je pense qu'on est toujours ouverts à une révision des politiques, a-t-il d'abord fait savoir. Mais ça, ça sort à travers des comités consultatifs. Et puis, on va certainement [aborder] la question, j'imagine, l'année prochaine durant les comités consultatifs pour la pêche au crabe.

Pas l'année prochaine

Or, les choses ne se dérouleront pas de cette manière, si on se fie aux propos du député libéral fédéral Serge Cormier.

J'ai dit très clairement aux représentants de l'industrie que je veux m'asseoir avec eux, insiste-t-il. Dès que j'ai une minute de libre, je vais les appeler pour qu'on fasse au moins une première réunion pour connaître leur position sur le dossier. Moi, je veux qu'on propose des solutions immédiatement. Ce n'est pas parce qu'il y a un comité consultatif en place qu'on est obligés d'attendre à l'année prochaine.

Nouveau-Brunswick

Industrie des pêches