•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de l'association entre Ludivine Reding et le Réseau Enfants-Retour

L'invitée sur le plateau de l'émission «Les échangistes».

Ludivine Reding

Photo : Radio-Canada / Amélie Grenier

Radio-Canada

La comédienne Ludivine Reding ne sera plus l'ambassadrice des programmes jeunesse du Réseau Enfants-Retour. La fin de cette association survient quelques jours après son apparition sur scène pendant le spectacle d'un rappeur controversé au Festival Metro Metro.

Ludivine Reding en a fait l'annonce sur Facebook jeudi matin. « Depuis 48 heures, je vis avec les conséquences de mes actions et je prends mes responsabilités. Une des conséquences est qu’on me demande de mettre fin à mon association avec Enfants-Retour. C’est par respect pour cet organisme qui fait un travail extraordinaire que j’accepte cette décision, même si j’ai le cœur gros et que c’est vraiment à contrecœur », a écrit la jeune comédienne.

De son côté, l'organisme a indiqué dans une publication sur Facebook avoir « accepté la démission » de son ambassadrice après les événements survenus dimanche.

« Nous comprenons qu’il s’agit d’une erreur de sa part, et c'est par souci de préserver la réputation du Réseau qu'elle nous a avisés de sa décision. Nous regrettons sincèrement que notre partenariat prenne fin si subitement et dans les circonstances actuelles. Nous tenons à remercier Ludivine pour son implication au sein du Réseau Enfants-Retour ».

Ludivine Reding et l'organisme Réseau Enfants-Retour ont refusé les demandes d'entrevues de Radio-Canada.

Rappelons que la controverse a commencé lors du spectacle du rappeur Enima, de son vrai nom Samir Slimani, dimanche. La comédienne, bien connue pour son rôle dans la série Fugueuse sur l'univers de la prostitution juvénile, est montée sur scène à ses côtés. Des photos ont été publiées sur le compte Instagram du rappeur, puis effacées par la suite.

Sa présence a été critiquée puisque le rappeur a déjà fait face à des accusations de proxénétisme et de traite de personnes en Ontario, accusations qui ont été abandonnées par la suite.

Peu de temps après les événements, Ludivine Reding s'est excusée sur les réseaux sociaux. « Alors que j’étais au festival hier soir, j’ai été sollicitée par une centaine de personnes pour prendre des photos ou participer à des moments de célébrations. [...] Évidemment, je ne conteste ni le passé ni l’intention de certaines personnes que je rencontre dans ces sorties publiques. Malheureusement, certaines photos ou vidéos, qui circulent depuis hier, ont été prises dans la frénésie du festival, sans plus, sans trop réfléchir. Mais je reconnais aujourd’hui que j’aurais dû réfléchir davantage et être plus vigilante dans certains cas avant d’accepter d’y participer. Je ne connaissais pas tous les détails malheureusement. C’était une erreur et je m’en excuse profondément », a-t-elle écrit.

Dans un message sur Instagram, hier, le rappeur Enima s'est dit choqué des excuses de la comédienne.

Célébrités

Arts