•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des services postnatals à Sarnia

Photo: iStock / Fertnig
Radio-Canada

Un service pour les femmes souffrant de dépression post-partum ferme ses portes à Sarnia.

Il s'agissait d'un projet-pilote dans le cadre d'une stratégie postnatale provinciale.

Selon Virginia Allan, directrice des services à l'enfance et à la jeunesse St. Clair, cette annulation va affecter des familles entières.

Leur seule autre option serait un soutien limité auprès de certaines équipes de santé, a déclaré la directrice Virginia Allen. Il n'y a personne à Sarnia-Lambton, aucun autre programme que le nôtre, qui se spécialise dans ça.

Selon elle, le programme met en contact les femmes qui présentent des symptômes post-partum et qu'elles ne se rencontreraient pas autrement.

Les gens ne réalisent pas combien d'autres personnes l'ont vécu, souligne-t-elle.

En outre, précise-t-elle, il ne s'agit pas d'appuyer uniquement les femmes, mais leurs familles, notamment le conjoint.

Mme Allan rappelle qu'une femme sur cinq fait face à des symptômes de dépression post-partum après avoir donné naissance. Dans le seul comté de Lambton, c'est 200 femmes qui ont besoin d'aide chaque année.

Windsor

Santé