•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le campement d'un sans-abri démantelé à Moncton

Une pelle mécanique dépose des déchets dans une pile de débris.

La Ville de Moncton a utilisé de la machinerie lourde pour nettoyer le campement d'un sans-abri mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Patrick Lacelle

Le campement d'un sans-abri a été nettoyé mercredi matin au centre-ville de Moncton avec de la machinerie lourde.

Plusieurs semaines auparavant, un homme avait établi un camp de fortune sur un terrain vacant de la Ville de Moncton adjacent à une voie ferrée du CN qui longe la rue Main.

Jugeant l’endroit non sécuritaire, la Municipalité avait donné deux semaines d’avis à la personne qui occupait l’endroit pour nettoyer les lieux. Un conteneur maritime avait même été mis à sa disposition pour qu’il puisse disposer de ses choses.

En plus de contenir ses affaires personnelles, le conteneur s'était rempli de vêtements et d’autres matériaux que la population y déposait afin d’aider l’homme solitaire. L’amoncellement de choses est devenu si grand que la Municipalité a craint un incendie similaire à celui qui s’est récemment produit en Colombie-Britannique dans un campement du même genre.

Des gens discutent autour d'une pile de déchets près d'un tracteur.

Le campement de fortune d'un sans-abri a été démantelé à Moncton mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Rien n’avait été fait après les deux semaines d’avis écoulées. La Municipalité a donc eu recours à de la machinerie lourde afin d’aider le campeur à nettoyer les lieux.

Il y avait énormément de matériaux sur le site. Ça aurait été très long et très difficile de le faire à la main. Il faut s’entendre qu’on lui a donné amplement de temps pour ramasser ses choses. Alors, on ne touche aucunement à ses possessions.

Isabelle LeBlanc, directrice des communications de la Ville de Moncton

Mme LeBlanc affirme que la Municipalité a travaillé avec des organismes locaux pour sans-abri, dont le programme ReBrancher du YMCA, afin de diriger la personne vers les bons services. L’homme aurait accepté de collaborer avec les autorités.

L'intention n'était pas de les déplacer, mais de les aider à s'assurer que leur site était propre pour eux et pour la communauté, a avancé Lisa Ryan du programme ReBrancher en entrevue à CBC.

Ça s’est très bien passé et il a collaboré avec les agences qui travaillent avec lui depuis quelque temps. Évidemment, on lui offre tous les services, que ce soit les refuges ou autre, a ajouté Mme LeBlanc.

De nouvelles directives

Les organismes d’aide aux sans-abri du Grand Moncton travaillent en collaboration avec la Municipalité depuis plusieurs mois afin de mieux gérer ces situations. Des directives ont été établies.

Celles-ci prévoient que des discussions doivent avoir lieu avec les gens qui habitent un campement de fortune installé sur un terrain public. Les intervenants du programme ReBrancher du YMCA servent d’intermédiaires dans ce cas, et les refuges de la région sont consultés. Un avis pouvant atteindre 72 heures est alors donné aux occupants du campement avant qu'il ne soit nettoyé.

On travaille de très près depuis plusieurs mois, mais un moment donné il faut mettre les choses sur papier pour officialiser le tout, a expliqué Mme LeBlanc.

Une camionnette garée sur un chemin de fer alors que des tentes sont démantelées tout près.

Un employé du CN montait la garde près d'un campement de fortune de sans-abri sur la rue à Moncton.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Ce printemps, un refuge d’urgence temporaire a fermé sur le boulevard Assomption à Moncton. Il s’agissait du troisième refuge pour les itinérants de la région. Les organismes locaux et la Municipalité réclament un nouveau refuge permanent pour le remplacer.

Il y a un besoin à Moncton pour un troisième refuge. On en a fait part à la province. Ça se discute en ce moment. On souhaite qu’il y ait de bonnes nouvelles à un moment donné. On espère que ça aura un impact sur les gens qui vivent présentement dans les tentes, a avancé la porte-parole de la Municipalité.

Un autre campement de fortune a été installé dans la rue Albert à Moncton. Des travailleurs sociaux ont été envoyés sur les lieux et des organismes aident les gens qui y vivent à tenir l'endroit propre.

Nouveau-Brunswick

Pauvreté