•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réseau d’autobus de Trois-Rivières fait peau neuve

Des gens sur le quai qui embarquent dans des autobus au terminal du centre-ville de Trois-Rivières.

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) a annoncé des changements importants à son réseau sur le territoire de la ville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des trajets plus directs, moins longs, avec des passages plus fréquents, voilà ce que promet la Société de transport de Trois-Rivières (STTR) qui a dévoilé mercredi la nouvelle mouture de son réseau. Les changements seront en vigueur le 7 juillet.

Les trajets ont été modifiées afin de mieux adapter l'offre aux différents secteurs de la ville, notamment dans les districts de Pointe-du-Lac et de Sainte-Marthe.

Le nouveau réseau privilégie la desserte des principaux générateurs de déplacement de notre communauté, indique la STTR, soit l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), le Cégep de Trois-Rivières, l’hôpital Sainte-Marie, le centre-ville ainsi que la zone commerciale des Forges.

Ce que les gens veulent avoir, ce sont des gains de rapidité et de minimiser les correspondances.

Guy de Montigny, directeur général de la Société de transport de Trois-Rivières

La nouvelle carte des trajets de la STTR est le fruit d’un travail de près de deux ans

Si un transport entre Pointe-du-Lac vers le carrefour du savoir, que ce soit le cégep ou l'université, ou vers le centre hospitalier prenait 50 minutes, [ça prendra maintenant] aux alentours de 30 minutes, affirme le directeur général de la Société de transport de Trois-Rivières, Guy de Montigny.

Un nouveau terminus à l’UQTR

Le terminus du centre commercial Les Rivières sera déménagé à l'entrée principale de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Deux abribus et deux carrefours giratoires y seront construits.

Il s’agit d’un projet d’1,5 million de dollars.

Entrée de l'UQTR

Un terminus sera construit à l'entrée principale de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) au coût de 1,5 million de dollars.

Photo : Radio-Canada

Pour écouter l'entrevue du directeur général de la STTR, Guy de Montigny, à l'émission Facteur Matinal, cliquez ici.

À partir du 7 juillet, des agents d'information seront déployés sur le terrain pour aider les usagers à s’adapter au nouveau réseau.

De plus, des rencontres d’information auront lieu le 16 juin à 13 h au siège social de la STTR sur la rue Bellefeuille, le 17 juin à 18 h 30 au centre communautaire de loisirs Jean-Noël Trudel et le 18 juin à 18 h 30 au pavillon communautaire sur la côte Richelieu.

Actuellement, 3 % de l'ensemble des déplacements se font en bus, alors d'augmenter cette part-là, c'est notre objectif, que les gens laissent leur voiture à la maison et emprunte le bus.

Guy de Montigny, directeur général de la Société de transport de Trois-Rivières
Homme dans le stationnement des autobus

Le directeur général de la Société de transport de Trois-Rivières, Guy de Montigny, espère que plus de gens prendront l'autobus.

Photo : Radio-Canada

La STTR va aussi renouveler sa flotte d’autobus. Elle a fait l'acquisition de nouveaux véhicules hybrides et estime que ses autobus seront tous électriques d'ici 2025.

Avec les informations d'Anne-Andrée Daneau

Deux autobus face à face au terminus du centre-ville de Trois-Rivières

La STTR aimerait que tous ses autobus soient électriques d'ici 2025.

Photo : Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau

Mauricie et Centre du Québec

Transport en commun