•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe à l'aluminerie Alcoa à Baie-Comeau

Le centre de coulée de l'aluminerie Alcoa à Baie-Comeau
Le centre de coulée de l'aluminerie Alcoa à Baie-Comeau Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Radio-Canada

Une entente de principe est intervenue entre le Syndicat national des employés de l'aluminium de Baie-Comeau et l'aluminerie Alcoa de Baie-Comeau, mardi.

Une assemblée générale, pendant laquelle les membres se prononceront sur le contenu de l'entente, aura lieu le 31 mai.

Dans un communiqué publié hier, le syndicat affirme qu'aucune entrevue ne sera accordée d'ici là.

Le Syndicat national des employés de l'aluminium de Baie-Comeau compte présentement 700 membres.

Par ailleurs, dans le cadre de sa mission économique aux États-Unis, le premier ministre du Québec François Legault a rencontré mercredi le PDG d'Alcoa à Washington.

Deux hommes et deux femmes sont assis autour d'une table.Le premier ministre du Québec François Legault devant le PDG d'Alcoa Roy C. Harvey Photo : @francoislegault / Twitter / Émilie Nadeau

L'entreprise américaine exploite trois usines au Québec, à Baie-Comeau, à Deschambault et à Bécancour, où les employés sont en lock-out depuis 16 mois.

François Legault souhaite que le conflit de travail à Bécancour se termine le plus rapidement possible.

Côte-Nord

Métaux et minerais