•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Petits Chanteurs du Mont-Royal : la CSDM travaille sur plusieurs scénarios

Catherine Hrel Bourdon dans un grand hall vide

Catherine Harel Bourdon, la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel Bourdon, maintient le refus de son organisation de renouveler une entente avec le Collège Notre-Dame permettant aux membres de la chorale des Petits Chanteurs du Mont-Royal d'étudier à peu de frais dans ce collège privé, situé en face des locaux du chœur.

Interrogée en point de presse avant la réunion du conseil des commissaires de la CSDM, Mme Harel Bourdon a déclaré qu'elle trouvait « spécial qu'un ministre [nous] demande de financer à 100 % une école privée ». Un peu plus tôt mercredi, la présidente de la CSDM a évoqué un « malaise » à l'émission Le 15-18. « On autorise que 99 enfants aient un financement à 100 % dans un collège privé », a-t-elle expliqué.

Elle affirme que la CSDM veut offrir « un parcours » dans ses écoles secondaires publiques. « Avec nos offres de service, on peut le faire, on a 32 établissements secondaires […] On leur offre de poursuivre à partir de 2020 dans nos écoles », a-t-elle indiqué.

« C’est étonnant qu’un ministre nous propose ça. S’il veut les financer, il peut le faire via le Collège Notre-Dame, en fait c’est là où ils vont en ce moment », a-t-elle ajouté.

La présidente de la CSDM a expliqué qu’elle voulait « offrir le choix aux parents d’avoir une autre option à la CSDM ».

Une rencontre aura lieu le 29 mai entre la CSDM et les Petits Chanteurs. « On a expressément demandé qu’il y ait des parents représentés au sein du conseil d’administration des Petits Chanteurs. Il n’y avait pas nécessairement des parents, donc on a demandé qu’il y ait deux parents présents », a précisé la présidente de la CSDM.

« Ça sera aux parents de choisir, mais on va établir les scénarios avant la fin de l’année scolaire pour que les parents dont les enfants sont en cinquième année puissent aller faire les portes ouvertes et pouvoir choisir leur école », a-t-elle tranché.

Une rencontre avec les Petits Chanteurs au cours des prochains jours

La présidente de la CSDM a indiqué qu’il y aura une rencontre avec le chef d’orchestre des Petits Chanteurs au cours des prochains jours. La rencontre durera plusieurs heures pour passer en revue les activités données aux Petits Chanteurs.

Selon elle, il faudra compter 40 minutes de trajet pour les élèves dans un des deux scénarios de la CSDM.

« C’est des élèves qui viennent de partout à travers la Commission scolaire de Montréal. Ils se déplacent déjà, ils ne sont pas nécessairement des élèves qui habitent Notre-Dame-de-Grâce, il y en a beaucoup d’Ahuntsic, de Rosemont, du Plateau-Mont-Royal, d’Hochelaga-Maisonneuve. Donc, ils auront à se déplacer à cette école-là », a-t-elle précisé.
.
« Ils font l’académique le matin, ils dînent, ensuite ils se déplacent l’après-midi faire leur chant, leur danse […] Souvent, ils se déplacent dans différents arrondissements de Montréal », a-t-elle ajouté.

Mme Harel Bourdon a également précisé qu’il s’agit d’une dizaine d’heures de pratique par semaine, selon ce que lui a rapporté le conseil d’administration des Petits Chanteurs. Elle a affirmé que la CSDM travaillait sur des scénarios pour libérer les jeunes une dizaine d’heures par semaine.

« De toute façon, on va offrir des scénarios, quelle que soit la décision gouvernementale. On va offrir des possibilités dans notre réseau d’écoles publiques », a-t-elle conclu.

Éducation

Société