•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Calgary pourrait assouplir le Code de la route pour les cyclistes

Des vélos et des cyclistes.

Le comité des transports du conseil municipal de Calgary est séduite par l'arrêt Idaho.

Photo : iStock / zozzzzo

Radio-Canada

Le comité des transports du conseil municipal de Calgary a approuvé sept motions qui allègent les règles pour les cyclistes, notamment celle qui permettrait de ralentir devant un panneau d'arrêt sans devoir marquer une immobilisation complète.

Il souhaite que les élus fassent pression sur la province pour que les cyclistes puissent utiliser en toute légalité en ville cet « arrêt Idaho ».

Du nom de l'État américain qui l'autorise depuis 1982, l'arrêt Idaho se pratique déjà tous les jours sur les routes, selon ceux qui le défendent comme la conseillère municipale Druh Farrell. Le fait de l’autoriser à Calgary, dit-elle, encouragerait davantage les modes de transports actifs.

Les experts suggèrent aussi que la mesure pourrait réduire les blessures subies par les cyclistes. C'est du moins ce qui est arrivé en Idaho depuis que cette pratique est légale.

L’idée ne séduit pas tous les élus pour autant. Le conseiller Sean Chu, ancien agent de police, a voté contre cette motion qui suggère « qu'encourager la pratique du vélo l'emporte sur toutes les règles et tout le reste ».

Les recommandations du comité des transports de la Ville doivent maintenant être soumises au vote du conseil municipal.

Avec les informations de Fuat Seker

Alberta

Cyclisme sur route