•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des règles plus strictes recommandées pour la pêche au doré sur le lac Saint-Jean

Depuis cinq ans, des situations déplorables ont soulevé l'indignation. Photo: Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette
Radio-Canada

À quelques jours de l'ouverture de la pêche au doré sur le lac Saint-Jean, la Corporation de lactivité pêche (CLAP) demande aux pêcheurs de remettre à l'eau les gros poissons dont la taille dépasse 47 centimètres.

Cette recommandation vise à protéger les reproducteurs de grande taille et pourrait devenir la règle dès l'an prochain.

Dès cette fin de semaine, 2500 règles à mesurer autocollantes seront distribuées aux pêcheurs de doré du lac Saint-Jean. Au-delà de 47 centimètres, soit l'équivalent de la longueur d'un avant-bras, la CLAP recommande de remettre les prises à l'eau.

Marc Archer et Michel Bouchard, respectivement directeur général et président de la CLAP.Marc Archer et Michel Bouchard, respectivement directeur général et président de la CLAP. Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Depuis cinq ans, des situations déplorables ont soulevé l'indignation.

Quand c'est rendu que t'as une limite de 10 poissons et que t'as 10 géniteurs par pêcheur [et que ces pêcheurs] ont de la misère à débarquer de leur bateau avec leur glacière..., dit le président de l’organisme, Michel Bouchard.

Les pêcheurs sensibilisés

Le directeur général de la CLAP, Marc Archer rappelle que la majorité des pêcheurs ne veulent plus voir ce type d’abus.

Même si la réglementation n’est pas encore en vigueur, évidemment, on invite les pêcheurs à faire preuve d'un minimum de discernement et de modération, parce que c'est quand même le futur de l'espèce qui est en jeu.

Marc Archer, directeur général de la Corporation lacvitivé pêche (CLAP)

La CLAP va donc au-devant du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, qui statuera cet automne au sujet de l'instauration d'une taille maximale chez le doré jaune pêché dans les eaux du lac Saint-Jean.

Le président de la CLAP avec une règle. À quelques jours de l'ouverture de la pêche au doré, la Corporation de Lactivité pêche (CLAP) demande aux pêcheurs de remettre à l'eau les gros poissons dont la taille dépasse 47 centimètres. Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Cette réglementation existe d'ailleurs dans la zone. Le lac Saint-Jean est exclu, mais si vous pêchez le doré dans la zone 28, la taille de 47 centimètres existe déjà, rappelle Michel Bouchard.

Les dorés du Piekouagami mettent près de 15 ans à atteindre cette longueur. Ce sont souvent des femelles qui pondent des milliers d'oeufs chaque printemps. Ces dorés sont donc vulnérables à l'ouverture de la pêche. Même s’ils peuvent représenter de beaux trophées, ils sont moins savoureux et présentent un taux plus élevé de contaminants au mercure que les petits poissons.

S'il faut surveiller la taille des poissons dès l’ouverture de la saison vendredi, le quota demeure inchangé avec 10 prises par personne par jour permises.

D'après le reportage de Priscilla Plamondon-Lalancette

Saguenay–Lac-St-Jean

Chasse et pêche