•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté épaule la GRC pour retrouver le pêcheur disparu en mer à l’Î.-P.-É.

Un homme assis sur un véhicule tout-terrain discute avec un autre homme près de la mer.

Des volontaires ont épaulé la GRC au lendemain de la disparition en mer du pêcheur Jordan Hicken.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada a pris le relais pour retrouver le corps de Jordan Hicken, ce pêcheur tombé à la mer mardi au large de Naufrage, à l'Île-du-Prince-Édouard. Les amis, la famille et les pêcheurs ont prêté main-forte aux policiers malgré les conditions météorologiques difficiles.

L’arrêt des recherches de la Garde côtière n’a pas empêché les bénévoles de poursuivre leurs efforts pour retrouver le corps de Jordan Hicken. Ils étaient des dizaines à arpenter les plages de la côte nord-est de la province mercredi pour trouver des traces du pêcheur disparu en mer.

Au lendemain de la disparition de Jordan Hicken, les vents violents qui balaient la côte empêchent toute sortie sur l’eau. Les conditions météorologiques ont forcé les bateaux à rester au port.

Nous demandons au public et aux bénévoles d’être très prudents sur les plages, parce que les vagues sont très dangereuses, signale le sergent de la GRC du comté de Kings, Chris Gunn. La GRC assure qu’elle continuera les recherches jusqu'à la découverte du corps.

Chris Gunn en entrevue.

Le sergent de la GRC du comté de Kings, Chris Gunn, a prévenu les bénévoles de faire preuve de prudence en raison de la météo.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Dès que la météo sera meilleure, nous travaillerons étroitement avec la Garde côtière canadienne et l’équipe de plongeurs de la GRC pour étendre nos recherches en mer, confirme le sergent Gunn.

Tous espèrent une amélioration de la météo pour retourner en mer jeudi.

Nous avons des personnes qui marchent sur la plage vers l’ouest, une couple de pêcheurs se dirigent vers l’est et nos véhicules tout-terrain sont en route vers l’est aussi, souligne le chef des pompiers de St. Peters, Craig Campbell.

C’est une personne disparue. Je ne dirai pas s’il est considéré comme décédé ou vivant. C’est une personne disparue, c’est tout.

Craig Campbell, chef des pompiers de St. Peters

En septembre dernier, les corps des deux pêcheurs disparus à Tignish avaient été découverts cinq jours plus tard sur des plages du comté de Prince Ouest.

D’après un reportage de Julien Lecacheur

Île-du-Prince-Édouard

Disparition