•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une zone pour des échanges sécuritaires inaugurée à Sherbrooke

Des gens dont on ne voit que les chaussures se trouvent dans la zone de rencontre neutre à Sherbrooke.
Une zone de rencontre neutre permet d'échanger des biens sous surveillance de caméras. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les Sherbrookois qui souhaitent effectuer des transactions de manière sécuritaire pourront dorénavant le faire gratuitement devant le quartier général su Service de police de Sherbrooke, où une zone de rencontre neutre a été inaugurée mercredi.

La zone de rencontre neutre consiste en des espaces de stationnement identifiés de peinture verte qui seront sous surveillance de caméra 24 heures sur 24.

C’est d’abord et avant tout un projet de prévention policière. La zone de rencontre neutre pourra prévenir des crimes, car les échanges de biens se feront en toute sécurité, a indiqué par communiqué Danielle Berthold, conseillère municipale et présidente du comité de sécurité publique de la Ville de Sherbrooke.

Un tel concept existe déjà en Colombie-Britannique et a inspiré les autorités locales. Un modèle similaire a été implanté l'été dernier dans un stationnement situé à quelques pas de l'entrée du poste de police de Bromont pour faciliter l'intervention des policiers.

En plus de l'échange de biens, les parents dont les enfants sont en garde partagée pourront également utiliser la zone nouvellement aménagée afin que le transfert de l'enfant se fasse en terrain neutre sur la rue Maurice-Houle.

Ce type d’échange peut effectivement se faire devant le quartier général du SPS, mais je tiens à rappeler qu’à Sherbrooke, nous avons un organisme spécialisé dans ce domaine, soit la maison CALM, précise néanmoins le directeur du SPS, Danny McConnell.

Estrie

Affaires municipales