•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sudbury franchit une première étape vers la réforme de la santé

Un médecin pointe du doigt un genoux sur une radio.
Une quarantaine d'agences de santé du Grand Sudbury, dont Horizon Santé Nord, comptent unir leurs efforts pour créer une équipe de soins coordonnés. Photo: getty images/istockphoto / kckate16
Mathieu Grégoire

Une quarantaine d'agences de santé du Grand Sudbury ont répondu conjointement à l'appel du gouvernement ontarien qui compte réformer le système de santé. Ces agences ont évalué leur capacité à collaborer pour devenir l'une des premières « équipes de soins » ayant la responsabilité de coordonner tous les soins et services dans une région donnée.

L’hôpital Horizon Santé-Nord, le Centre de santé St-Joseph de Sudbury et l’Équipe de santé familiale Ville de lacs ont pris le leadership dans cette première étape. Le regroupement comprend des hôpitaux, des cliniques, des centres de santé communautaire et des résidences de soins de longue durée du Grand Sudbury.

Le président-directeur général d’Horizon Santé Nord, Dominic Giroux, sent que la province tient à défaire les silos organisationnels entre les prestataires de services.

Une façon concrète d’y arriver serait de mettre en commun les dossiers médicaux de tous les patients des différentes agences formant une équipe de soin.

Dominic Giroux est tout sourire devant le Centre de santé du lac Ramsey. Le pdg de l'hôpital Horizon Santé-Nord, Dominic Giroux, estime que les délais prévus par la province pour la création d'équipes de soins coordonnés sont courts. Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Dominic Giroux indique qu’au sein de certaines agences du Nord-Est, il y a déjà des mises en commun d’outils technologiques.

Donc, on a une expertise qui est probablement unique en province, mais on est très réaliste quant à l’ampleur de la tâche et quant aux investissements qui seront également requis pour l’ensemble des partenaires.

Dominic Giroux, président-directeur général d’Horizon Santé-Nord

Prochaines étapes

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée indique sur son site web, dans sa plus récente mise à jour sur sa réforme, avoir reçu plus de 150 auto-évaluations comme celle des agences du Grand Sudbury. Le ministère se réjouit de cette forte participation.

Ces candidatures représentent un véritable engagement des fournisseurs de services de santé à travailler en collaboration avec la province afin de concrétiser la vision d’un système de santé intégré, modernisé et centré sur le patient.

Site web du ministère de la Santé et des Soins de longue durée
  • 3 juin 2019 : le ministère invitera quelques regroupements à soumettre une proposition complète pour la création d’une « équipe Santé Ontario »
  • automne 2019 : le ministère annoncera les « équipes Santé Ontario » pionnières

Services aux francophones

L’Alliance pour des communautés en santé accueille favorablement la réforme proposée par la province.

L’organisme représente plus d’une centaine de cliniques et de centres communautaires de santé en Ontario.

La responsable des questions francophones, Meghan Perrin, reconnaît cependant qu’un vent d’incertitude plane au sein des agences francophones.

Celles-ci se demandent comment la création d’équipes de soins modifiera l’expérience de leurs patients qui souhaitent obtenir des services dans leur langue.

L’Alliance considère que la province devrait profiter de cette réforme pour instaurer un système d’évaluation des organismes de santé désignés en vertu de la Loi sur les services en français.

C’est clair dans les documents d’orientation qu’il [le ministère] veut que les équipes de Santé Ontario respectent la loi, mais en même temps, quels sont les indicateurs de rendement ? C’est pas clair donc, on aimerait avoir plus de conversations.

Meghan Perrin, responsable des questions francophones et des politiques à l’Alliance pour des communautés en santé

Au terme de sa réforme, la province compte approuver la création de 30 à 50 équipes de soins coordonnés.

Nord de l'Ontario

Hôpitaux