•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : un conseiller ottavien veut une enquête sur la gestion des barrages

Le conseiller Eli El-Chantiry en entrevue à Radio-Canada, dans son bureau.

Eli El-Chantiry est conseiller municipal du quartier West Carleton-March (archives).

Photo : CBC

Radio-Canada

Un conseiller municipal d'Ottawa réclame une enquête indépendante sur la gestion des barrages hydro-électriques en Ontario. Eli El-Chantiry demande au fédéral et à la province d'enquêter sur cette question pour faire la lumière sur les inondations qui ont frappé la capitale fédérale en 2017 et ce printemps.

Le quartier de M. El-Chantiry, West Carleton-March, a été durement touché par la crue des eaux pour la deuxième fois en trois ans. Il veut que les activités de l'entreprise de production électrique Ontario Power Generation (OPG) et des organisations responsables des niveaux des barrages soient passées au peigne fin.

Le maire d'Ottawa, Jim Waston, n'écarte pas cette possibilité. Chose certaine, il abordera la question avec le gouvernement provincial lors d'une rencontre de travail avec les élus provinciaux et la Commission de l'énergie de l'Ontario.

C'est nécessaire pour nous autres de comprendre qu'est-ce que c'est la politique d'OPG qui concerne les niveaux de l'eau dans le nord, a-t-il souligné. Est-ce que c'est une cause des inondations ici?

Il y a beaucoup de monde qui habite à Britannia, à West Carleton et aussi à Cumberland qui demandent des réponses.

Jim Watson, maire d'Ottawa

Le conseiller Eli El-Chantiry va déposer sa motion le 12 juin. Il prendra part d'ici là à une rencontre de l'équipe provinciale de travail sur les inondations, prévue vendredi, de laquelle il avait précédemment été exclu.

Un avertissement d’inondation toujours en vigueur dans l'Est ontarien

Par ailleurs, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario a rappelé mercredi qu'un avertissement d'inondation est toujours en vigueur pour les villes de Clarence-Rockland et de Hawkesbury, de même que pour les cantons de East Hawkesbury et de Champlain.

Le niveau de l'eau demeurera élevé pour encore quelques semaines et de fortes précipitations pourraient ralentir la décrue ou encore provoquer une nouvelle crue.

On encourage fortement les résidents à garder les sacs de sable en place pour les deux prochaines semaines, peut-on lire dans un communiqué du ministère.

Avec les informations de Jérôme Bergeron et de CBC

Ottawa-Gatineau

Politique municipale