•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois festivals de la Fierté se partagent 3 millions de dollars du fédéral

Une femme brandit le drapeau du Canada orné des couluers de la fierté gaie.

Des milliers de personnes célèbrent chaque année la fierté gaie à Vancouver.

Photo : Radio-Canada

Anaïs Elboujdaïni

Les organismes Pride Toronto, Fierté Montréal et Pride Vancouver recevront 3 millions de dollars sur deux ans du gouvernement fédéral. Ottawa vise ainsi à encourager le tourisme de la communauté LGBTQ+ au Canada.

Jointe à l’aéroport de Toronto, Andrea Arnot, la directrice générale de Pride Vancouver, s’emballe : ces fonds permettront à Pride Vancouver de revoir en profondeur l’accessibilité du festival, notamment pour que les groupes marginalisés puissent organiser des manifestations à leur image.

Le million de dollars sur deux ans permettra à Pride Vancouver d’assurer une programmation de qualité, qui à terme, pourra attirer davantage de touristes, explique Andrea Arnot.

La directrice de Pride Toronto, Olivia Nuamah, est très heureuse de ce financement.

Ce qui fait le coeur des fiertés, c'est qu'elles sont authentiques. Les touristes LGBTQ+ le savent et viennent pour vivre cette authenticité.

Olivia Nuamah, directrice générale de Pride Toronto
Photo d'une femme noire aux cheveux longs à l'extérieur d'un édifice

La directrice générale de Pride Toronto, Olivia Nuamah

Photo : CBC/Martin Trainor

Pour sa part, Jean-Sébastien Boudreault, vice-président de Fierté Montréal, bien qu'heureux de l'annonce, croit qu'il faut investir davantage.

« Il faut commencer à comprendre que les Fiertés sont des moteurs économiques importants », estime-t-il.

La métropole québécoise est d'ailleurs une des villes candidates pour accueillir le festival international Worldpride en 2023.

Le gouvernement fédéral estime que 54 000 emplois découleront des investissements annoncés dans le tourisme LGBTQ+.

Tourisme en terre sécuritaire

Le site Tourism Vancouver, qui réserve une section au tourisme LGBTQ+, qualifie Vancouver de « ville où tout le monde peut être soi-même ». L’organisme cite deux quartiers particulièrement ouverts à la diversité de genre, soit le village Davie et Commercial Drive.

« Le Canada est un des pays les plus sécuritaires pour les personnes queer », rappelle la directrice générale de Pride Vancouver.

Organiser des manifestations de qualité pour des touristes [de la minorité sexuelle] qui viennent de pays qui n’ont pas les mêmes privilèges que nous est très important pour nous.

Andrea Arnot, directrice générale de Pride Vancouver

L'an dernier, Pride Vancouver accueillait 650 000 participants à ses activités. Pour Pride Toronto, ce chiffre était de 2,6 millions de participants.

Au total, 130 festivals de la fierté existent au Canada.

Le gouvernement fédéral financera également de plus petits festivals de la fierté au pays.

Avec des informations de Natasha MacDonald-Dupuis

Communauté LGBTQ+

Société