•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le policier blessé par un collègue lors d'une fusillade à son tour accusé

Photographie du policier en compagnie d'une autre personne dont le visage est flouté.

Le policier Nathan Parker devrait comparaître devant le tribunal de St. Catharines en juin.

Photo : Facebook

Radio-Canada

L’agent de la police régionale du Niagara qui a été grièvement blessé par un autre policier lors d’une fusillade survenue en novembre dernier fait à son tour face à des accusations en lien avec l'incident.

La police provinciale de l’Ontario a déposé des accusations contre le policier Nathan Parker pour voies de fait contre un agent de la paix, voies de fait dans l'intention de résister à une arrestation, et agression armée.

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) de l'Ontario avait déclaré que le policier de 52 ans avait subi de graves blessures lorsqu'il a été atteint par balles à plusieurs reprises lors d'une altercation avec un autre policier du service de police régional de Niagara le 29 novembre 2018 à Pelham, au nord-ouest de Welland.

Tous les deux enquêtaient sur une collision qui s'était produite quelques jours plus tôt dans le village.

Un homme debout près de camion de type pick up. Il tient ce qui semble être un dossier ou un iPad. Paysage rural et hivernal autour de lui.

Un enquêteur de l'Unité des enquêtes spéciales (SIU) se tient sur les lieux de l'évènement en novembre à Pelham.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Nathan Parker devrait comparaître devant le tribunal de St. Catharines le 10 juin.

L'autre policier, le sergent détective Shane Donovan, fait également face à des accusations en lien avec la fusillade, y compris une tentative de meurtre, des voies de fait graves et une agression armée.

Toronto

Justice et faits divers