•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rio Tinto a l'oeil sur la crue des eaux

Barrage
Un barrage hydroélectrique de Rio Tinto. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Rio Tinto prévient que le niveau du lac Saint-Jean risque de monter au cours des prochains jours. La compagnie a fait le point sur la crue mercredi matin à Alma.

La multinationale affirme qu’elle a enregistré des précipitations importantes dans ses bassins ces derniers jours, ce qui a changé la donne.

Rio Tinto estime qu’une quantité de 180 mm de pluie est tombée depuis le début de la crue le 20 avril, soit le deuxième volume de précipitations le plus élevé depuis qu’elle tient un registre en 1953.

La pluie des deux jours, couplée avec la crue qui était vraiment à son niveau presque maximum, a fait en sorte qu’on est dans la situation qu’on vous présente ce matin

Nathalie Morin, directrice générale d’Énergie électrique chez Rio Tinto

En temps normal, Rio Tinto parvient à compenser la quantité élevée de précipitations en diminuant l’évacuation d’eau dans ses barrages sur la rivière Péribonka.

Cette fois-ci, la situation pourrait s’avérer plus difficile à régler. La compagnie croit que le niveau du lac Saint-Jean, qui est présentement de 16,5 pieds, pourrait augmenter jusqu’à 18 pieds, ce qui augmenterait les risques d’inondations.

La météo des prochains jours sera déterminante pour la suite des choses.

D'après les informations de Louis Martineau

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement