•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 1,5 million de dollars pour un ordinateur infecté par de célèbres virus

Photo de l'ordinateur à vendre aux enchères

Cet ordinateur datant de 2008 et infecté par plusieurs virus informatiques sera vendu au moins 1,5 million de dollars aux enchères.

Photo : thepersistenceofchaos.com

Radio-Canada

Un ordinateur portable, fruit d'un projet artistique et délibérément infecté par six virus notoires, dont WannaCry et ILoveYou, a été mis aux enchères aux États-Unis. Pour le moment, l'offre la plus haute s'élève à 1,13 million de dollars américains, soit 1,51 million de dollars canadiens.

Cet ordinateur de marque Samsung datant de 2008 a été volontairement infecté par les virus WannaCry, ILoveYou (un ver informatique se présentant sous la forme d'une lettre d'amour électronique), MyDoom, SoBig (un ver informatique qui a circulé par courriel à partir de 2003), DarkTequila (un logiciel malveillant ayant surtout touché l'Amérique du Sud) et BlackEnergy (qui a causé une panne électrique majeure en 2015).

À eux six, ces logiciels malveillants ont causé 127 milliards de dollars de dommages financiers.

Les conditions de la vente stipulent que l’appareil ne peut être acheté qu’à des fins artistiques ou éducatives.

L’ordinateur a été complètement isolé de tout réseau informatique afin de rendre impossible la propagation des logiciels malveillants qui l’infectent.

Une fois les enchères terminées, la connectivité Internet de l’appareil sera désactivée avant qu’il soit expédié à son acheteur.

Un projet artistique

Le projet, baptisé « The Persistence of Chaos » (Nouvelle fenêtre) (la persistance du chaos), est le fruit d’une collaboration entre l’artiste chinois Guo O Dong et Deep Instinct. Cette entreprise américaine spécialisée en cybersécurité s’est assurée que les six virus présents sur l’ordinateur ne puissent pas être exploités à des fins malveillantes.

À l’origine artiste peintre, Guo O Dong travaille désormais en ligne, puisant son inspiration dans la culture Internet.

Ces [virus] semblent si abstraits, presque faux avec leurs noms drôles et bizarres, mais je pense qu’ils montrent que le web et la vie réelle ne sont pas des espaces séparés, a indiqué Guo O Dong au site Motherboard.

Une expérience malheureusement facile à reproduire

Cette vente aux enchères laisse perplexe Kevin Beaumont, un expert en cybersécurité interrogé par BBC News.

Si vous voulez économiser un million de dollars, vous pouvez connecter un ordinateur portable à Internet sans logiciel antivirus ni correctifs de sécurité et attendre quelques jours pour qu’il soit aussi infecté que celui-ci, a-t-il déclaré.

Avec les informations de BBC News, et Motherboard

Cybersécurité

Techno