•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une longue ovation et des larmes pour Xavier Dolan à Cannes

Pier-Luc Funk, Antoine Pilon, Nancy Grant, Catherine Brunet, Xavier Dolan, Gabriel D'Almeida Freitas, Samuel Gauthier et Adib Alkhalidey sur le tapis rouge lors de la présentation officielle du film Matthias et Maxime à Cannes le 22 mai 2019

Photo : Getty Images / Pascal Le Segretain

Radio-Canada

Le film de Xavier Dolan, Matthias et Maxime, présenté à Cannes mercredi, est en lice pour la prestigieuse Palme d'or. Après la projection et une longue ovation d'une dizaine de minutes, le réalisateur québécois a dit quelques mots puis a fondu en larmes.

« Ça fait quand même 10 ans que je débarquais à Cannes avec J'ai tué ma mère. Ça a été tellement enrichissant, de rencontres, de moments comme celui-ci et merci. C'est tout », a-t-il dit avant de fondre en larmes dans les bras d'Adib Alkhalidey.

Une grande partie de la distribution du film – Pier-Luc Funk, Antoine Pilon, Catherine Brunet, Gabriel D'Almeida Freitas, Samuel Gauthier et Adib Alkhalidey – était à Cannes pour la montée des marches en compagnie de Xavier Dolan et de la productrice Nancy Grant.

Le réalisateur québécois a signé plusieurs autographes et pris des photos avec de nombreux admirateurs avant de fouler le tapis rouge accompagné de ses amis, avec la chanson 1990, de Jean Leloup, en musique de fond. Monia Chokri, Anne-Élisabeth Bossé et Marion Cotillard ont aussi foulé le tapis rouge lors de la présentation de Matthias et Maxime.

Le film raconte l'histoire de deux amis d'enfance qui s'embrassent pour les besoins d'un court métrage amateur. Cependant, après ce baiser d'apparence anodine, un doute récurrent s'installe, confrontant les deux garçons à leurs préférences, ce qui bouleversera l'équilibre de leur cercle social et de leurs existences.

Des critiques positives

En général, les critiques ont apprécié le film de Dolan, et certains ont expliqué les raisons au micro du journaliste de Radio-Canada Jean-François Bélanger. Patrick Simonin, de TV5 Monde, parle d’un film extrêmement émouvant et très fort. Xavier Dolan comme comédien est absolument stupéfiant. La relation entre les personnages est extraordinaire. J’ai trouvé que c’était un magnifique film.

Odile Tremblay, journaliste culturelle pour Le Devoir, a quant à elle parlé d’une œuvre de maturité. Il y a moins d’hystérie. Il est allé ailleurs. Ça ne sera pas un coup de poing comme d’autres films, mais c’est un film qui reste en nous.

Cependant, une critique dans Le Figaro souligne que « Xavier Dolan ressasse les mêmes obsessions et commence à lasser. » On le décrit comme le « Mbappé du cinéma est québécois », du nom d'un joueur de soccer français.

Un film pour ses amis

Interrogé par la chaîne de télévision Canal + lors de son arrivée sur le tapis rouge, Pier-Luc Funk a souligné que les acteurs et les actrices du film étaient de vrais amis du réalisateur. Xavier a juste pris les gens avec qui il savait qu'il allait bien s'entendre. Il a pris un groupe déjà existant, on est tous des amis, a ajouté Antoine Pilon.

J'avais envie de parler de mes amis. J'ai compris à la fin de ma vingtaine... J'ai noué des amitiés tellement fortes qui m'ont vraiment sauvé, qui m'ont transformé. J'ai expérimenté pour la première fois l'amitié de groupe à cause d'eux, a-t-il dit au micro de Canal + en parlant des acteurs et actrices du film.

Il s'est défendu d'avoir fait un long métrage lourd en raison des questions existentielles qui marquent ses personnages. L'amour, l'ambiguïté, la quête de soi, trouver sa place dans la société, au sein d'un groupe d'amis... [...] il n'y a rien de lourd là-dedans pour moi. C'est naturel, c'est la vie. Je crois que ça peut se faire dans la joie et la fraternité.

Xavier Dolan
La femme et l'homme posent pour les photographes.

Catherine Brunet et Xavier Dolan sur le tapis rouge du film Matthias et Maxime au Festival de Cannes

Photo : AFP/Getty Images / LOIC VENANCE

Peur d’être « comme un cheveu sur la soupe » à Cannes

Samedi, en entrevue avec René Homier-Roy, Xavier Dolan disait craindre de ne pas être à la hauteur de la compétition, qui s'annonce très relevée cette année à Cannes pour la Palme d'or, puisque son film côtoie ceux de figures mythiques du cinéma comme Tarantino, Almodovar ou Jarmusch.

Matthias et Maxime fait partie des 18 longs métrages qui se disputeront la plus prestigieuse récompense du monde du cinéma. Lorsqu’il l’a appris le mois dernier, le réalisateur québécois avait peine à y croire.

J’ai écrit à Thierry [Frémaux, délégué général du Festival de Cannes] pour le lui dire le jour de l’annonce. J’ai dit : "Quelle impressionnante cuvée, bravo! Je ne sais pas ce que mon film vient faire là-dedans; j’espère que je ne serai pas comme un cheveu sur la soupe." Thierry Frémaux a répondu en lui assurant qu’il avait sa place dans la sélection officielle.

Xavier Dolan

Le réalisateur, qui vient d’avoir 30 ans – et qui célèbre également le dixième anniversaire de la présentation de son premier film, J’ai tué ma mère, sur la Croisette –, n’est jamais reparti les mains vides du Festival de Cannes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Cinéma

Arts