•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conseil municipal de Trois-Rivières : « C’est là que le rôle du maire prend son sens », dit Jean Lamarche

Jean Lamarche aux côtés de Ginette Bellemare et François Bélisle dans la salle du conseil municipal à l'hôtel de ville de Trois-Rivières.
Jean Lamarche participait mardi soir à son premier conseil municipal en tant que maire de Trois-Rivières. Photo: Radio-Canada
Marilyn Marceau

Quatre jours après son assermentation, Jean Lamarche a participé mardi soir à son premier conseil municipal en tant que maire de Trois-Rivières.

Le nouveau maire a été spontanément applaudi par la cinquantaine de citoyens présents à son arrivée dans la salle du conseil municipal, à l’hôtel de ville.

Jean Lamarche a avoué être plus nerveux à cette séance du conseil municipal qu’à son assermentation.

Je viens représenter la Ville. Il y a une charge de responsabilité qui vient avec ça et j’en suis vraiment conscient.

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières
Membres du public avec l'ordre du jour dans les mains, qui regardent le conseil municipal.Une cinquantaine de personnes ont assisté au conseil municipal de Trois-Rivières, mardi soir. Photo : Radio-Canada

Ce premier conseil municipal est une étape cruciale pour Jean Lamarche. Il affirme que c’est là que le rôle du maire de Trois-Rivières prend son sens, parce que c’est la relation entre la Ville et les citoyens.

Le nouveau maire a aussi participé à sa première session de travail officielle avec les quatorze conseillers municipaux.

Jean Lamarche avec les conseillers municipaux autour d'une table.Les 14 conseillers municipaux ainsi que le maire de Trois-Rivières se réunissent en session de travail lors des séances du conseil municipal. Photo : Radio-Canada

Bien que certains aient appuyé son adversaire Jean-François Aubin, l’ambiance de travail était harmonieuse à la rencontre où aucun sujet très controversé n'était à l'ordre du jour.

On est rendus ailleurs, on forme une équipe, assure Jean Lamarche.

Lorsque Yves Lévesque était maire, les séances de travail pouvaient être houleuses. La tension était souvent bien palpable entre le maire et certains conseillers qui ne partageaient pas la même vision que lui.

Contrairement à son prédécesseur, Jean Lamarche a dirigé la réunion avec calme. Il a écouté et posé des questions, en plus de plaisanter avec les conseillers.

J’ai hâte d’être vraiment utile à la Ville, parce que, pour l’instant, j’ai l’impression d’être un élève au volant; mais bientôt, je vais être le grand conducteur de l’autobus.

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières

Le nouveau maire arrive dans un train qui est déjà en marche; les conseillers sont assis autour de cette table depuis plus de deux ans.

Jean Lamarche n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière en tant que maire. Son style s'affirmera avec le temps.

Jean Lamarche lors du conseil municipalJean Lamarche a avoué être nerveux lors de son premier conseil municipal en tant que maire de Trois-Rivières. Photo : Radio-Canada

Le maire de Trois-Rivières dit avoir hâte de discuter de certains dossiers, comme le développement de l’aéroport et du port de Trois-Rivières.

Jean Lamarche souhaite aussi faire avancer la cause du train à grande fréquence (TGF) et travailler sur une entente avec l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Il compte aussi mettre en place des mesures pour revitaliser le bas du Cap et s’occuper du lieu de l’ancienne usine Aleris.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale