•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une écrivaine du sultanat d'Oman récompensée par le prix Man Booker International

Jokha Alharthi souriant en tenant son prix (une plaque en vitre) entre ses mains.
Jokha Alharthi, lors de la remise de son prix Photo: Getty Images / Peter Summers
Associated Press

Une écrivaine du sultanat d'Oman a remporté le prestigieux prix Man Booker International pour Celestial Bodies, qui raconte l'histoire de trois sœurs et d'un pays désertique confronté à son passé esclavagiste et à la complexité du monde moderne.

Jokha Alharthi, la première écrivaine arabophone à remporter ce prix, partagera une bourse de 50 000 livres anglaises (85 510 $ CAN) avec sa traductrice britannique, Marilyn Booth.

L'historienne Bettany Hughes, qui présidait le jury, a déclaré mardi que le roman primé était « un livre qui conquiert à la fois la tête et le cœur ».

Celestial Bodies a reçu les faveurs du jury face à cinq autres œuvres finalistes d'écrivains et d'écrivaines d'Europe et d'Amérique du Sud, dont la gagnante de l'année dernière, la Polonaise Olga Tokarczuk.

Le prix est le complément du prix Man Booker pour les romans de langue anglaise, et peut être décerné à des livres dans toutes les langues, traduits en anglais.

Livres

Arts