•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon instrument : un violon nommé Cadence

Un musicien tient un violon et un archet.

Daniel Gervais et son violon, qu'il a nommé Cadence

Photo : Radio-Canada

Monique Polloni

Le violoneux Daniel Gervais a une tache sur le menton. C'est la signature de Cadence, son violon. Cette marque est comme un tatouage, preuve indélébile des nombreuses heures de pratique passées en compagnie de son fidèle instrument. Il en est fier. Il faut dire que Daniel a commencé à jouer du violon à l'âge de 5 ans et, depuis, il mène une carrière très active avec de nombreux spectacles, l'enseignement et l'enregistrement d'albums.

Moi, j’ai la tache sur le menton. C’est comme un code secret entre violonistes chevronnés, tout comme Harry Potter a son signe sur le front. Lui est magicien, moi, musicien!

Daniel a été le premier Albertain à gagner le premier prix du Concours canadien des Grand Maîtres violoneux en 2011. En 2016, il a de nouveau obtenu la faveur des juges.


Le musicien détient une maîtrise en musique à l’Université de l’Alberta. Il a été soliste avec l’Orchestre symphonique d’Edmonton et il enseigne le jazz à l’université. Il se décrit comme un violoneux traditionnel, de formation classique, qui joue de la musique trad canadienne-française et métisse, en plus du jazz et de la musique contemporaine. Quand il compose, il invente son propre style.

La réponse à la musique trad est immédiate : les gens dansent et s’amusent! On se fait aimer tout de suite. Avec la musique classique, les gens écoutent et applaudissent à la fin des trois actes.

Daniel Gervais
Daniel Gervais et Roger Dallaire

Daniel Gervais et Roger Dallaire

Photo : Sébastien Guillier-Sahuqué

Daniel est membre du duo Trad’badour avec Roger Dallaire ainsi que de l’ensemble de jazz manouche Hot Club Edmonton avec Clinton Pelletier. Hot Club a gagné le Prix de l'album instrumental de l'année (Instrumental Album of the Year) aux Western Canadian Music Awards en 2010. De plus, le musicien a eu la possibilité de jouer aux Jeux olympiques à Londres comme ambassadeur de la culture albertaine.

Son but ultime était de gagner sa vie en jouant de la musique et de pouvoir ainsi soutenir sa famille. Mission accomplie! Non seulement il a réalisé ce rêve, mais il est aussi un homme au foyer qui s’occupe des enfants, Cadence toujours à proximité de lui.

Dans la série Mon instrument, nous avons rencontré le violoniste et son complice non genré, Cadence, à son domicile d'Edmonton où se trouve aussi son studio. La maison est pleine de vie, les jouets d’enfants rivalisant d’attention avec les violons. Le premier violon du père de famille est devenu la propriété de son aîné, qui devra par la suite le léguer à son petit frère. La tradition de la musique se poursuit dans la lignée!

Daniel Gervais est un musicien doué, timide et attachant, qui retrouve toute son assurance sur scène avec son inséparable complice.

Mon instrument : le violon de Daniel Gervais

Alberta

Musique