•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Greenstone Gold Mines recherche des contractants pour la mine Hardrock

Un chevalement de mine sur l'emplacement de la future mine de Greestone Gold.

L'emplacement du projet de mine d'or de la minière Greenstone Gold dans le Nord-Ouest de l'Ontario (archives)

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

La minière Greenstone Gold Mines (GCM) lance un appel aux déclarations d'intérêt pour la phase de construction de la mine d'or à ciel ouvert Hardrock.

Dans un courriel envoyé à sa liste d’abonnés, la coentreprise formée des minières Centerra Gold et Premier Gold Mines demande aux entrepreneurs qui souhaitent participer à la construction de remplir un formulaire.

GCM compte engager environ 850 personnes lors de la phase de construction, qui doit durer deux ans.

L’exploitation de cette mine d’or doit créer 500 emplois directs et des centaines d’emplois indirects.

La municipalité de Greenstone se prépare donc à recevoir des centaines de personnes et rénove ses infrastructures. La modernisation des stations d’épuration à elle seule coûtera plusieurs millions de dollars.

Le projet de mine d’or a reçu le dernier feu vert de la province le mois dernier. Le gouvernement fédéral juge pour sa part que le projet n’est pas susceptible d’entraîner des effets environnementaux néfastes importants.

La mine, qui a déjà été exploitée dans les années 30 et 70, aura une durée de vie de 15 ans. On prévoit y extraire 4,2 millions d’onces d’or, à raison de 27 000 tonnes de minerai traitées par jour.

Métaux et minerais

Économie