•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés du PCU contents de former à nouveau le gouvernement

Le directeur de la Chambre, Robert Wanner, met une épinglette sur le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney.
Les députés du Parti conservateur uni (PCU) ont prêté serment, mardi, avant le lancement de la 30e législature de l'Alberta. Photo: La Presse canadienne / Jason Franson
Radio-Canada

Soixante-trois députés du Parti conservateur uni (PCU) ont prêté serment, mardi, avant le lancement de la 30e législature de l'Alberta. Deux députés réélus du PCU ont particulièrement hâte de se mettre au travail, car ils ont siégé dans l'opposition contre l'ancien gouvernement de Rachel Notley.

« Ça fait du bien d’être de retour. Je vous le dis, ça a été quatre longues années », affirme le ministre des Transports, Ric McIver, qui a été réélu dans la circonscription de Calgary-Hays, le 16 avril dernier.

« J’ai été en désaccord avec un grand nombre de décisions qui ont été prises durant ces quatre ans », souligne-t-il.

Ric McIver et Mike Ellis, qui a été élu pour la troisième fois dans Calgary-West, font partie des vétérans dans le caucus du PCU.

Mike Ellis raconte que cette assermentation a une signification particulière. « Cette assermentation est spécialement remplie d’espoir et d’optimisme. J'étais vraiment content », atteste-t-il.

Dans son discours après la cérémonie, le premier ministre, Jason Kenney, a fait l’éloge de la jeunesse et de la diversité de son caucus, bien que seulement 15 des 63 députés du PCU soient des femmes.

Controverse chez les députés du PCU

Parmi les 63 députés du gouvernement de Jason Kenney, deux élus ont fait l’objet de controverses durant les élections.

La Gendarmerie Royale du Canada a fait une perquisition dans l’entreprise du député provincial de Calgary-Est, Peter Singh, relativement à une enquête sur des allégations de fraude électorale lors du vote à la direction de l’UCP, en 2017.

Peter Singh a dit par l’intermédiaire de son avocat qu’il n’avait rien fait de mal.

Mark Smith, député provincial de Drayton Valley-Devon, a été réélu avec 71 % des voix, le 16 avril, malgré qu’un sermon de 2013 où il comparait l’homosexualité à la pédophilie et laissait entendre que l’amour gai n’est pas un véritable amour était revenu dans l'actualité.

Le programme politique du PCU sera présenté dans un discours du Trône mercredi.

Alberta

Politique provinciale