•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Drummondvillois traversera le Canada d'un océan à l'autre

Keven Martel avec son sac à dos prêt à partir en expédition.

L'ancien militaire et conférencier, Keven Martel traversera le Canada pour amasser des fonds pour le programme de soutien aux militaires « Sans limites ».

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

L'ancien militaire et conférencier drummondvillois Keven Martel effectue les derniers préparatifs de sa traversée du Canada. Cette expédition le ménera du point le plus à l'est du pays, à cap Spear à Terre-Neuve au point le plus à l'ouest, au Yukon.

Son périple de 10 000 km commencera le jour de son 34e anniversaire soit le 1er juin prochain. L'expédition lui permettra d’amasser des fonds pour le programme de soutien aux militaires « Sans limites » des Forces armées canadiennes.

C'est à travers cinq modes de déplacement qu'il réalisera ce défi : à pied, à vélo, en kayak, en ski de fond et en raquettes.

Le voyage, qui se déroulera toujours au-delà du 50e parallèle, comporte un objectif de dépassement personnel...une notion trop souvent négligée estime Keven Martel.

Ce qui me passionne, ce que je veux faire de ma vie, c'est que je veux motiver et inspirer les gens par des conférences. Que ce soit dans les écoles, dans les entreprises, je parle beaucoup de la zone de confort qui est un problème de société. C'est vraiment mon message, la zone de confort, la résilience mentale, des astuces, comment augmenter notre résilience, raconte-t-il.

Keven Martel espère terminer son aventure dans le parc national Ivvavik, au point de jonction de la frontière Alaska-Yukon et de l'océan Arctique, en décembre.

Estrie

Société