•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des testaments d’Aretha Franklin retrouvés plusieurs mois après sa mort

Aretha Franklin durant les années 1960.

Aretha Franklin durant les années 1960

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Trois testaments écrits à la main ont été retrouvés dans la maison d'Aretha Franklin, à Détroit, neuf mois après sa mort.

Les testaments ont été découverts sous des coussins et dans une armoire verrouillée, dont on vient de retrouver la clé, selon un avocat qui a représenté la chanteuse pendant 40 ans.

Le plus récent est daté du mois de mars 2014 et semble contenir des informations sur le partage des actifs de la chanteuse entre les membres de sa famille. Le testament fait quatre pages et se trouve dans un cahier à spirale.

Certains passages sont difficiles à déchiffrer : plusieurs mots sont rayés et certaines phrases sont ajoutées dans les marges du document.

La reine du soul est décédée à 76 ans au mois d’août 2018 d’un cancer du pancréas. Les avocats et membres de la famille ont affirmé à ce moment-là qu’Aretha Franklin n’avait pas de testament.

David Bennett, l’avocat de la succession d’Aretha Franklin, a déposé les documents retrouvés devant une instance juridique lundi dernier. Il a déclaré au juge qu’il doutait que ces testaments aient une valeur légale.

Une déclaration de la succession indique que deux fils s’opposent à la reconnaissance de ces documents comme des testaments légaux.

Sabrina Owens, administratrice à l’Université du Michigan, continuera de représenter personnellement la succession.

Elle reste neutre et souhaite que toutes les parties concernées fassent des choix judicieux au nom de leur mère, de son riche héritage, de la famille et de la succession d’Aretha Franklin, peut-on lire dans un communiqué.

Une audience dans ce dossier doit avoir lieu le 12 juin prochain.

Dans un autre dossier judiciaire, le fils Kecalf Franklin a déclaré que sa mère l’avait désigné comme le représentant de la succession dans son testament de 2014. Il s’oppose par ailleurs au projet de vente d’un terrain à côté de la maison de sa mère dans le comté d’Oakland, au Michigan, pour la somme de 325 000 $.

Vue en plongée de la maison de briques brunes

La luxueuse maison d'Aretha Franklin en banlieue de détroit, telle que présentée sur la fiche de vente au mois d'août 2018

Photo : The Michael Team

En avril, la juge Jennifer Callaghan a approuvé l’embauche d’experts pour évaluer les biens et les effets personnels de la chanteuse, y compris les souvenirs, les robes de concert et les articles domestiques.

La star du soul, quant à elle, est toujours présente même après sa mort. Elle a reçu un prix Pulitzer honorifique en avril à titre posthume pour sa carrière. Un documentaire, intitulé Amazing Grace, sur un concert qu’elle a donné en 1972 est en salle en ce moment.

La succession dit être engagée dans de nombreux projets y compris divers projets de télévision et de cinéma, a déclaré l’avocat d’Aretha Franklin.

Windsor

Arts