•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'organisation TKO de retour à Gatineau après plus de 15 ans d'attente

Quatre hommes prennent la pose, poing levé pour la caméra, dans un octogone

Serge Dancos, à gauche, en compagnie de l'entraîneur Patrick Marcil, Julien Leblanc et Guillaume Poulin

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Jonathan Jobin

Les arts martiaux mixtes professionnels (AMM) vont effectuer un retour à Gatineau, vendredi, avec la présentation de l'événement TKO 48, au Centre Robert-Guertin. C'est la première fois depuis 2002 que l'organisation présentera un gala en Outaouais.

Les athlètes de l'Outaouais seront en vedette lors de cette soirée alors que pas moins de huit combattants de Gatineau et ses environs seront en action.

C'est vraiment le fun! Pour moi, c'est un bel accomplissement de voir qu'on est capable de bâtir des athlètes de haut niveau dans la région. On a une belle diversité aussi, mentionne Patrick Marcil, qui entraîne la plupart de ces athlètes au club d'arts martiaux Patenaude de Gatineau.

Serge Dancos, qui a fait des dommages dans les rangs amateurs avec cinq victoires par soumission en autant de combats, fera ses débuts chez les professionnels avec un premier combat chez TKO. Il est motivé par l'occasion qu'il a de se battre devants parents et amis.

C'est plus gros donc c'est sûr que j'ai plus de nervosité. Mais, c'est un combat comme les autres. Je m'en vais là pour me battre et pour gagner, dit avec confiance le jeune de 21 ans, qui se bat dans les 135 livres.

Des combattants d'arts martiaux mixtes sont à l'entraînement dans un octogone

Serge Dancos bloque un coup de son entraîneur Patrick Marcil devant Julien Leblanc, attentif

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Pour Guillaume Poulin, l'enjeu sera différent. Il rentrera dans l'octogone avec le désir de démontrer qu'il a sa place dans une organisation majeure, après avoir eu un premier combat très difficile l'automne dernier, à Québec.

Poulin avait quitté la cage avec le visage tuméfié après avoir reçu une multitude de coups. Au contraire de mon premier combat, je vais me laisser aller. Le dernier combat n'a vraiment pas bien été. [...] Je me suis retenu tout le long, j'ai détesté ma soirée. Je n'étais pas dans un bon état esprit. J'ai travaillé sur moi et je serai plus calme, assure Poulin, qui affrontera Yan Jacolin.

Un combattant avance vers son adversaire, avec du sang au visage

Le combattant Guillaume Poulin lors de son premier combat chez TKO

Photo : TKO MMA

Parmi tous les combattants de l'Outaouais, Mathieu Charette fera figure de vétéran. Il en sera à un 5e combat, son premier avec TKO. Mon coeur et ma force vont faire la différence. Je m'attends à une guerre, je m'attends toujours à une guerre. On s'est préparé fort pour ce combat alors je compte tout laisser dans la cage, affirme le combattant de 155 livres, qui fera face à Brad Sullivan de la Nouvelle-Écosse.

L'espoir Julien Leblanc devra encore attendre

Les amateurs de AMM de la région attendaient avec impatience le prochain combat de Julien Leblanc. L'espoir de 27 ans, qui a des visées sur l'UFC, devait participer à son 2e combat chez TKO après une défaite inattendue en septembre. Il devra toutefois déclarer forfait en raison d'une blessure au bras subie durant son camp d'entraînement.

C'est très très décevant. Pour la 16e fois en 4 ans j'avais un adversaire qui se désistait à 2-3 semaines d'avis. Maintenant, je suis blessé. C'est toujours pareil on dirait. C'est crève-coeur quand on arrive si près du combat, explique Leblanc, visiblement contrarié.

Julien Leblanc effectue un exercice avec son entraîneur Patrick Marcil

Le combattant Julien Leblanc lors d'un entraînement avec son entraîneur Patrick Marcil

Photo : Radio-Canada

Le jeune athlète n'a toutefois pas l'intention d'abandonner et espère se battre à la fin de l'été.

Je n’ai pas travaillé si fort depuis 11 ans pour abandonner comme ça parce que je ne pas chanceux ou moins chanceux qu'un autre. Chacun fait sa chance. Je crois en mes chances à 100 %. J'ai une bonne fiche alors ce n’est pas fini du tout.

Julien Leblanc, combattant AMM

Un autre Gatinois, Zackery Powell a aussi été contrait d'annuler sa participation en raison de syndromes de commotion cérébrale.

Trois ceintures seront à l'enjeu lors du gala de vendredi. La finale de l'événement mettra aux prises les poids lourds Rogers Sousa et Cyril Gané, alors que Taylor Lapilus et Nathan Maness se battront pour le titre à 135 livres.

Une combattante montre le poing à la caméra

La combattante d'arts martiaux mixtes Jade Masson-Wong

Photo : Courtoisie / Pascal Duchesne

Chez les femmes, la Québécoise Jade Masson-Wong affrontera l'Allemande Mandy Böhm pour le titre des 125 livres. Masson-Wong est la conjointe du Gatinois Marc-André Barriault, qui a fait ses débuts dans l'UFC, à Ottawa, au début du mois.

Québec

Arts martiaux