•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une erreur fiscale coûte 404 000 $ à Alcool NB

Un magasin d'Alcool NB à Moncton.
Un magasin d'Alcool NB à Moncton Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Pendant plusieurs années, la direction et le conseil d'administration d'Alcool NB ont perdu le fil du calendrier fiscal. En 2018, une semaine complète de ventes a ainsi été ajoutée à ce calendrier, ce qui a finalement coûté 404 000 $ à la société de la Couronne et à la province.

Cette 53e semaine de ventes a généré des profits artificiellement élevés pour l’année 2018, qui ont a dû être répartis sous forme de primes de partage des bénéfices à des employés et à des membres de la direction.

Alcool NB reconnaît ce qui s’est passé, mais assure que les bonis ainsi générés pour les employés et la direction n’étaient aucunement intéressés.

Les professionnels qui ont pris cette décision n’auraient pas risqué leur poste et leur réputation pour des gains personnels, a écrit la porte-parole d’Alcool NB Nicole Picot dans un courriel. Supposer cela serait déraisonnable, ajoute-t-elle.

Des bonus depuis 2015

Alcool NB offre des bonis liés aux bénéfices à ses employés depuis 2015. Cela a commencé avec les employés syndiqués qui ont accepté de limiter les augmentations de salaire en échange de primes. Ce plan s’est étendu aux cadres supérieurs au cours des deux années suivantes. Les bonis sont offerts lorsque les profits dépassent les cibles.

La 53e semaine de ventes a généré des profits supplémentaires de 3,35 millions de dollars au-dessus de la cible de 165 millions pour l’année fiscale 2018. Nicole Picot assure toutefois que de déplacer une semaine de ventes a permis des économies à Alcool NB. La société a ainsi manqué les objectifs de profit fixés pour le premier trimestre de 2019, ce qui réduira les bonis pour les employés cette année. Nicole Picot n’a toutefois pas précisé le montant de cette économie.

CBC a fait une demande d’entrevue avec un représentant du conseil d’administration d’Alcool NB pour savoir pourquoi la cible des profits n’avait pas été augmentée pour refléter l’ajout de la 53 semaine de ventes. La demande d’entrevue a été refusée.

Une erreur qui n'était pas indiquée dans le rapport annuel d'Alcool NB

Matthew Wegener, professeur de comptabilité à l’Université du Nouveau-Brunswick, estime que cette erreur fiscale est un événement financier majeur. Alcool NB aurait dû divulguer cette information dans ses rapports financiers de l’année 2018, pense-t-il.

Aucune note n’explique cette erreur ni les bonis qu’elle a générés dans le rapport annuel 2018 d’Alcool NB.

Dans un communiqué de presse publié le 4 mai 2018, Alcool NB mentionne une augmentation des ventes de 9 millions de dollars au cours de son dernier trimestre. La société attribue toutefois cette augmentation à une bonne gestion.

Les résultats du dernier trimestre ont été supérieurs à ceux du dernier trimestre de l’année dernière, grâce à des programmes de marketing bien planifiés, disait Brian Harriman , qui était alors président d’Alcool NB.

Avec les informations de Robert Jones, de CBC

Nouveau-Brunswick

Fiscalité