•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Fabrique et le Centre Maillet ont un répit grâce à la communauté

Deux hommes assis à une table dans l'atelier trient des objets

Les personnes accueillies à La Fabrique se sentent valorisées grâce aux petits travaux qu'ils effectuent. Les locaux pourront être rénovés grâce à l'aide financière de la communauté.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Radio-Canada

Le public a généreusement répondu aux appels à l'aide lancés récemment par les organismes communautaires La Fabrique, à Tracadie, et le Centre Maillet, à Edmundston.

L'atelier La Fabrique, qui accueille des personnes ayant un handicap intellectuel, a reçu plus de 115 000 $ grâce à des activités de financement organisées par des citoyens et des entreprises.

Le comité de sauvegarde de l’atelier a été tellement dynamique. Ils ont organisé ces [activités de financement], ils sont allés voir les commerçants, ils ont fait ce jamboree. La population a tellement bien réagi. Ce jamboree qu’on a eu [...] c’était merveilleux de voir tant de dynamisme, d’entraide et de générosité. Moi, je n’avais jamais vu ça encore, affirme la directrice de La Fabrique, Martina Godin, en entrevue à l'émission de radio Le Réveil.

Les trois femmes discutent au milieu de l'atelier

La directrice de La Fabrique, Martina Godin (au centre), en compagnie de deux de ses employés, Thérèse Rousselle et Linda Sonier.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

L’argent servira notamment à faire des rénovations pour rendre les lieux plus sécuritaires et confortables, explique Mme Godin. Les fonds recueillis jusqu’à présent suffiront-ils? Ça va dépendre de ce qu’on va trouver un coup qu’on va commencer à défaire et réparer, dit-elle.

Martina Godin compte sur un nouveau don considérable pour poursuivre les travaux en 2020.

On a une promesse de don de 75 000 $ pour l’an prochain. Je ne dis pas ça va être quoi, mais le monsieur en question nous l’a assuré. On peut en faire un bon bout cette année et l’année prochaine finir ce qu’on a tout en gardant le budget de fonctionnement sain, estime Mme Godin.

Plus de 40 000 $ pour le Centre Maillet

Les administrateurs du Centre Maillet peuvent aussi pousser un soupir de soulagement, du moins pour le reste de l'année. Le conseil d'administration sortant a recueilli des dons et des promesses de services professionnels totalisant plus de 40 000 $, souligne la nouvelle présidente de l’organisme, Michelle Sirois.

Ça va nous permettre de terminer l’année de manière confortable, ce qui va aussi nous permettre de faire une révision pour les prochaines années. Donc, avec le nouveau conseil d’administration, on va pouvoir s’asseoir et développer de nouveaux projets, faire une réorganisation du budget et de la façon de fonctionner, explique Michelle Sirois.

Un grand édifice rectangulaire de trois étages

Le Centre Maillet à Edmundston a autrefois servi de couvent et d'école. Il abrite de nos jours plusieurs organismes communautaires sans but lucratif (archives).

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Le Centre Maillet abrite plusieurs organismes culturels et communautaires. Ses responsables luttent contre un déficit budgétaire récurrent. Le nouveau conseil d’administration espère attirer plus de locataires pour améliorer les revenus, ajoute Mme Sirois.

Avec les renseignements de l’émission Le réveil Nouveau-Brunswick

Nouveau-Brunswick

Engagement communautaire