•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député Erin Weir annonce qu’il ne sera pas candidat aux prochaines élections fédérales

Le député Erin Weir interrogé à l'extérieur d'une salle de conférence.

Erin Weir avait battu le conservateur Trent Fraser avec une mince avance de 100 voix aux élections de 2015.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le député de Regina-Lewvan, Erin Weir, qui a été expulsé du caucus du Nouveau Parti démocratique en mai 2018, a annoncé, mardi, qu'il ne sera pas candidat aux prochaines élections fédérales.

« Parce que le leader fédéral [du NPD] continue d’imposer son veto sur ma candidature pour le NPD, je ne serai pas candidat aux prochaines élections fédérales », déclare-t-il, dans un communiqué.

Erin Weir ajoute que l’option de poser sa candidature sous une autre bannière ne permettrait pas à Regina d’être représentée au Parlement par des progressistes.

M. Weir avait été expulsé du NPD après avoir été visé par des plaintes de harcèlement envers des membres du personnel féminin de son parti. Depuis son expulsion, il siège comme indépendant à la Chambre des communes.

« Siéger comme député indépendant a été l’un de mes plus grands plaisirs depuis mon élection », a-t-il déclaré, estimant avoir eu plus de possibilités de prendre la parole.

En septembre 2018, il avait demandé de représenter à nouveau le NPD aux prochaines élections. Le chef du parti, Jagmeet Singh, s’était montré ferme, en refusant que M. Weir porte les couleurs du NPD en 2019.

Pourtant, lors d’une assemblée en janvier 2019, les membres du NPD de la circonscription fédérale ont appuyé la demande d’Erin Weir. Mais le choix du candidat revient en grande partie à Jagmeet Singh qui doit signer tous les formulaires de nomination des candidats du parti.

En 2015, Erin Weir avait battu le conservateur Trent Fraser avec une mince avance de 100 voix.

Avec les informations de CBC News

Saskatchewan

Politique fédérale