•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le printemps tardif retarde la saison du jardinage dans la région

Des passant regardent des fleurs dans une pépinière.

Les clients étaient au rendez-vous dans les pépinières de la région, lundi, après un printemps froid et pluvieux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après un début de printemps en dents de scie, le mercure a recommencé à grimper durant la longue fin de semaine, au plus grand plaisir des jardiniers amateurs qui attendaient avec impatience le retour du beau temps.

Malgré un printemps tardif, les Gatinois au pouce vert étaient nombreux chez Emery centre jardin, dans l’est de la Ville.

C’est possiblement dans nos plus grosses journées de l’année, remarque le propriétaire du commerce, Frédéric Boivin.

Ce dernier se veut optimiste quant aux conditions des prochains jours pour ceux et celles qui voudraient commencer à entretenir leur jardin pour la belle saison.

[La météo des dernières semaines] reporte un peu les plantations, mais c’est de bon augure pour cette semaine et les semaines à venir. C’est un peu un déplacement de nos plantations , note M. Boivin.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, dans le secteur d’Orléans, un constat similaire s’impose. Vu que l’hiver a été si long, il y a beaucoup de gens qui sont pressés, souligne Chantal Plante, qui travaille chez Cleroux Farm Produce, lorsqu’elle constate l’enthousiasme de ses clients. Il y en a qui ont trouvé l’hiver trop long. Ils veulent des fleurs.

Les bonnes conditions

Au mois de mai, il faut toujours faire attention le soir avec la température et le vent du nord, prévient également Mme Plante.

Le mercure peut parfois plonger près du point de congélation, la nuit, même si le mois de mai est bien entamé. Dans une telle éventualité, M. Boivin recommande de faire un bon arrosage avant la nuit ou de recouvrir le tout d’un drap.

En ce qui concerne la plantation de plantes annuelles (dont le cycle de vie dure moins d’un an), la terre doit avoir une température entre 10 et 15 °C. Pour parvenir à de telles conditions, il faut attendre au moins trois journées consécutives de plus de 20 °C.

Ottawa-Gatineau

Jardinage