•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le drapeau de la fierté gaie n’aura pas flotté longtemps à Dolbeau-Mistassini

Devant l'hôtel de ville de Dolbeau-Mistassini, trois drapeaux flottent au vent.
Le drapeau de la fierté gaie a rapidement disparu du paysage à Dolbeau-Mistassini. Photo: Facebook (page de la Ville de Dolbeau-Mistassini)
Radio-Canada

Le vol du drapeau de la fierté gaie devant l'hôtel de ville de Dolbeau-Mistassini n'est qu'une mauvaise blague selon le maire Pascal Cloutier.

Par voie de communiqué, il indique qu’il ne s’agit pas d’un geste homophobe. D’ailleurs, les responsables ont rapidement été identifiés grâce aux médias sociaux et à la dénonciation de nombreux citoyens.

La Ville a officiellement porté plainte et les responsables devront faire face aux conséquences de leur geste.

Pascal Cloutier, maire de Dolbeau-Mistassini

Le drapeau arc-en-ciel avait été hissé devant le bâtiment municipal vendredi matin pour la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Quelques heures plus tard, il ne s’y trouvait déjà plus.

Le drapeau remplacé

Dès qu'il a été mis au fait de cet incident, le jeune Gabriel Genest est allé installer son propre drapeau de la fierté gaie à la place de celui qui avait été volé.

Pour lui, même si l'action était petite, le geste revêt une grande importance.

J'ai fait ça pour toutes les personnes qui sont touchées, toutes les personnes qui sont LGBTQ, qui sont trans, etc. J'ai fait ça pour toutes ces personnes, pas juste pour moi. Pour montrer qu’il y a du monde prêt à les soutenir, raconte-t-il.

Le drapeau de Gabriel a été retiré par la Ville parce que la Journée contre l’homophobie et la transphobie est terminée, mais il sera de nouveau hissé le 17 mai, l'an prochain.

Pour l'Association AGL-LGBT Saguenay-Lac-Saint-Jean, blague ou pas, le geste était inapproprié.

Ça nous donne comme un signal que notre travail est important.

Daniel Gosselin, coordonnateur de l'Association AGL-LGBT Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le coordonnateur Daniel Gosselin y voit une incitation pour continuer à sensibiliser la population.

Saguenay–Lac-St-Jean

Homosexualité