•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cinquième enfant migrant est mort aux États-Unis depuis décembre

Un homme porte un enfant dans ses bras. Des hommes marchent derrière.
Des migrants provenant de l'Amérique centrale se dirigent vers la frontière des États-Unis où ils souhaitent s'établir. Photo: The Associated Press / Moises Castillo
Associated Press

Un Guatémaltèque de 16 ans est mort lundi à un poste frontalier du sud du Texas, devenant le cinquième enfant migrant depuis décembre à perdre la vie alors qu'il se trouvait sous la responsabilité du gouvernement américain.

Le Service des douanes et de la protection des frontières a indiqué dans un communiqué que les gardes-frontières avaient appréhendé l'adolescent le 13 mai dans la vallée du Rio Grande. La cause de sa mort est inconnue pour l'instant.

L'agence n'a pas expliqué pourquoi l'adolescent avait été détenu pendant une semaine, mais elle a déclaré qu'il devait être transféré dans un établissement pour adolescents géré par les services sociaux.

La loi fédérale oblige le département de la Sécurité intérieure à envoyer les mineurs non accompagnés par un parent ou un tuteur légal aux services sociaux dans les 72 heures suivant la constatation que l'enfant est seul.

Des cas semblables à celui-ci ont été répertoriés au cours des derniers mois.

Un enfant de deux ans est mort la semaine dernière après avoir été arrêté avec sa mère par les gardes-frontières. Selon les autorités, l'enfant a été transporté dans un hôpital le jour même où sa mère a indiqué qu'il était malade.

Immigration

International