•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inondations, coriaces adversaires de Jason Lauzon-Séguin

Un homme place un sac de sable sur une digue
Jason Lauzon-Séguin replace un sac de sable pendant les inondations printanières dans la région d'Ottawa Photo: Courtoisie / Jason Lauzon-Séguin
Jonathan Jobin

Quand il est sur le terrain de football, Jason Lauzon-Séguin joue le rôle d'un mur pour bloquer les adversaires du Rouge et Noir d'Ottawa. Ce printemps, le joueur de ligne a été contraint de bâtir des murs de sacs de sable pour protéger sa maison.

Le jeune homme de 28 ans a été une des nombreuses victimes des récentes inondations. La maison qu'il partage avec sa conjointe, à Carleton Place, dans l'ouest d'Ottawa, a été attaquée par l'eau de la rivière des Outaouais.

On a eu des inondations. J'avais de l'eau aux genoux! C'était une expérience assez traumatisante, raconte le joueur, en plein camp d'entraînement avec son équipe.

Dès le début avril, et pendant des semaines, Lauzon-Séguin a travaillé d'arrache-pied et a été sur le qui-vive pour que sa maison reste au sec.

Un homme tente de retourner à sa voiture, les pieds dans l'eau, pendant les inondationsTous les moyens étaient bons pour accéder à sa résidence pendant les inondations Photo : Courtoisie / Jason Lauzon-Séguin

On a rempli des sacs de sable à la mairie. Ils utilisent ce sable pour mettre sur la route. En quelques jours, ça s'est complètement vidé. C'était comme une situation de guerre, les gens étaient là pour remplir des sacs de sable et partir. Ensuite on a fait venir du sable d'une compagnie près de chez nous, explique le joueur qui, à 6 pieds 6 et 300 livres, a certainement le gabarit pour effectuer ce travail difficile.

J'avais huit rangs de haut, environ 700 sacs. On a été chanceux, on avait nos pompes à gaz et on pompait tout ce qui rentre à l'extérieur.

Jason Lauzon-Séguin, joueur du Rouge et Noir

Le sympathique Franco-Ontarien sort tout juste de son calvaire. Il a retiré ses derniers sacs, jeudi dernier, et est sauté sur le terrain de la Place TD, dimanche.

Les premières photos que j'ai, c'est au début avril. Ç'a été quand même assez tôt et ça s'est dégagé il y a une semaine ou deux. Ç'a été long! [On a été dans l'eau] pendant un mois. Ça continue sur la rivière en direction de Montréal, c'est l'enfer, dit le numéro 58.

Une maison est entourée de sacs de sable pendant la crue des eauxLa maison que le joueur du Rouge et Noir, Jason Lauzon-Séguin, partage avec sa conjointe a été inondée ce printemps Photo : Courtoisie / Jason Lauzon-Séguin

En plus de devoir gérer le stress des inondations, l'ancien joueur du Rouge et Or de l'Université Laval devait se préparer au camp du Rouge et Noir. Lauzon-Séguin a des choses à prouver sur le terrain, alors qu'il n'a pas joué autant qu'il l'aurait voulu en fin de campagne en 2018.

Trois joueurs participent à des exercices pendant un entraînement de football Le joueur du Rouge et Noir d'Ottawa, Jason Lauzon-Séguin (#58) Photo : Radio-Canada

Ç'a été stressant. On a eu plusieurs nuits de sommeil perturbées. Il fallait tout le temps écouter au cas où la pompe à gaz lâche. [...] C'était toute une expérience! Avec le football, on est habitué de gérer des situations stressantes, rigole le joueur qui fait preuve de philosophie.

Le camp du Rouge et Noir se poursuit à Ottawa. Le premier match préparatoire de l'équipe aura lieu le 1er juin contre les Tiger Cats de Hamilton.

Avec les informations de Kim Vallière

Ottawa-Gatineau

Football