•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ford supprimera 7000 postes de direction dans le monde

Logo du constructeur automobile Ford
Ford a annoncé lundi la suppression d’ici la fin août de 7000 emplois partout dans le monde. Photo: La Presse canadienne / Gene J. Puskar
Radio-Canada

Le constructeur automobile Ford supprimera environ 7000 emplois de cols blancs d'ici le mois d'août, ce qui constituerait 10 % de ses effectifs mondiaux. La société dit entreprendre une restructuration majeure.

Selon le constructeur automobile, ce plan lui permettra d'économiser aux alentours de 600 millions de dollars par an, en éliminant la bureaucratie.

Aux États-Unis, environ 2300 emplois seront supprimés par l'entremise de rachats et de mises à pied. Près de 1500 postes ont déjà été abolis. Quelque 500 travailleurs suivront le pas cette semaine et devront quitter leur emploi.

Dans une note adressée aux employés, le président-directeur général de Ford, Jim Hackett, déclare que la quatrième vague de cette restructuration commencera mardi et que la majorité des coupes auront été effectuées d'ici le 24 mai.

Pour réussir dans notre secteur concurrentiel et positionner Ford dans un avenir rapide, nous devons réduire notre bureaucratie, accélérer la prise de décision et nous concentrer sur le travail le plus urgent et la réduction des coûts, souligne-t-il.

La plupart des cols blancs de Ford travaillent dans les alentours de Dearborn, dans le Michigan, où se trouve le siège de la société.

M. Hackett affirme dans la note de service que les employés licenciés auront le temps de dire au revoir à leurs collègues. Dans le passé, ces mises à pied obligeaient les travailleurs à quitter les lieux immédiatement. Ford est une entreprise familiale et dire au revoir à ses collègues est un moment d'émotion et difficile, écrit le PDG de l'entreprise.

Avec les informations de Associated Press

Industrie automobile

Économie