•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cabaret multidisciplinaire réussi à Saint-Boniface

Un homme en noir se tient derrière un bar tandis qu'un autre homme, en chemise blanche et queue de cheval, est assis à côté.
Daniel Normandeau et Séréam, co-animateurs de la soirée Photo: Radio-Canada / Arnaud Decroix
Radio-Canada

Un cabaret littéraire a clos, samedi soir au Théâtre Cercle Molière, le 2e Salon du livre du Manitoba. La soirée, animée par Daniel Normandeau et Séréam, a permis de souligner la vitalité culturelle de la communauté francophone de Winnipeg.

Éric Plamondon a inauguré le spectacle en récitant son poème Sur mes lèvres, accompagné de la projection de son court-métrage éponyme, tourné en super 8.

Robert Malo lui a succédé sur scène en lisant plusieurs de ses compositions en hommage aussi bien à Louis Riel qu’à sa belle-mère.

Pour sa part, Sébastien Bérubé, auteur acadien en résidence à la Maison Gabrielle-Roy durant cette semaine et mis à l’honneur au cours du Salon du livre du Manitoba, a effectué plusieurs lectures d’extraits de ses recueils de poèmes.

Sébastien Bérubé lit un extrait d'un de ses recueil de poèmes.Sébastien Bérubé, poète originaire du nord-ouest du Nouveau-Brunswick Photo : Radio-Canada / Arnaud Decroix

Gislain Kibaga et Amber O’Reilly ont, par la suite, uni leurs talents, respectivement pour la danse et les mots, afin de produire une oeuvre intitulée Ma rose.

Avec en arrière-plan une oeuvre visuelle de Miguel Fortier, Lise Gaboury-Diallo, invitée d’honneur du Salon du livre, a également lu plusieurs extraits de son dernier recueil de poésie, intitulé Empreintes (Éditions du blé).

Sur le thème du bateau ivre d’Arthur Rimbaud, le poète Séréam s’est livré, de son côté, à une prestation tant théâtrale que poétique.

La peintre Émilie Lemay, qui a exposé et peint au cours de la journée du Salon du livre, a aussi offert une prestation picturale inédite en finalisant trois toiles, en quelques minutes, pour accompagner un récit poétique improvisé de J.R. Léveillé.

Émilie Lemay peint trois toiles pendant que J.R. Léveillé écrit un poème, qui est projeté au-dessus des oeuvres picturales.Émilie Lemay et J.R. Léveillé participent à un exercice d'improvisation picturale et poétique. Photo : Radio-Canada / Arnaud Decroix

Enfin, la soirée s’est terminée par une prestation musicale d’Alpha Toshineza.

Le but de cette soirée ludique et gratuite était notamment de démocratiser l’accès à la poésie, souvent regardée comme hermétique. Pari réussi pour ce spectacle mis en scène par le Théâtre Cercle Molière en collaboration avec les Éditions du Blé.

Manitoba

Livres